Marseille: Le jeune homme voulait défendre sa mère, son père le tue d'un coup de couteau

JUSTICE Ce Marseillais est jugé cette semaine pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner...

J.S.-M.

— 

La Cour d'assises des Bouches-du-Rhône, à Aix-en-Provence.
La Cour d'assises des Bouches-du-Rhône, à Aix-en-Provence. — P.Magnien

Il risque jusqu’à 20 ans de prison : un homme est jugé cette semaine par la Cour d’assises des Bouches-du-Rhône pour avoir poignardé son fils, en juin 2014. C’est le quotidien La Provence qui relate l’audience.

>> A lire aussi : Le calvaire d’un bébé jugé en appel devant la cour d’assises

Son dernier souffle : « C’est mon père qui m’a planté, il bat ma mère »

L’accusé reconnaît les faits. « Il m’a donné des coups de poing, j’ai ouvert la lame du couteau et j’ai donné un violent coup circulaire », a-t-il expliqué à la barre ce lundi. Le jeune homme, 20 ans à l’époque, s’effondre. Dans son dernier souffle, il avait déclaré à des témoins : « C’est mon père qui m’a planté, c’est mon père, il bat ma mère. »

Les deux hommes ont eu cette altercation suite à des violences commises par le père sur son ex-femme. Le couple avait été signalé à plusieurs reprises pour des violences conjugales. Elles s’étaient semble-t-il poursuivies après leur divorce.

L’accusé est jugé pour violences ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner.