Avignon: Le chameau qui a attaqué un ado est un «animal stressé par la captivité », selon PETA

FAITS DIVERS Un collégien se plaint d’avoir été piétiné et mordu par un chameau appartenant à un cirque…

G.D.

— 

Illustration de chameaux.
Illustration de chameaux. — V. Simanek / SIPA

Un adolescent qui se rendait, jeudi matin, dans son collège à Avignon assure avoir été agressé par un chameau appartenant à un cirque installé sur le parking du stade Gorlier, selon La Provence. L’animal a mordu et piétiné le collégien qui a dû être secouru par des passants.

Bousculé dans le dos avec violence

L’adolescent de 14 ans raconte au quotidien régional que le chameau, accroupi dans l’herbe, s’est relevé à son passage et l’a « bousculé dans le dos avec violence ». Profitant de la chute du garçon, l’animal l’a « piétiné et mordu jusqu’à ce que des promeneurs qui hurlaient, le chassent avec la laisse de leur chien… Ça a dû durer 20 ou 30 secondes ».

>> A lire aussi: A Toulouse, les gendarmes se lancent à la poursuite... de trois chameaux

L’affaire n’en restera sans doute pas là. La direction du cirque a refusé d’établir un constat à l’amiable d’accident, souligne le père de la victime. Une plainte a donc été déposée.

Le cirque conteste l’accident

La municipalité d’Avignon prend aussi l’incident au sérieux et invite la famille à se rapprocher de ses services. « Pour l’installation des cirques, toutes les dispositions sont prises par les services. On ne s’installe pas comme ça sur le domaine public. Les assurances sont présentées, les conditions de sécurité appliquées », assure une adjointe.

Contacté par le journal, le cirque Olympique conteste l’accident et nie son existence.

L’association PETA réagit et parle d’un animal « stressé »

L’association de défense des animaux Peta a réagi ce mardi. Pour sa porte-parole Isabelle Goetz, « cet incident prouve que l’utilisation d’animaux sauvages dans des spectacles menace la sécurité du public. Ces animaux, stressés et frustrés par la captivité, la solitude et le dressage peuvent “craquer” sous la pression ».