Attaque homophobe à Marseille: Deux hommes écroués, mis en examen pour viol et séquestration

HOMOPHOBIE Les agresseurs présumés de Zak, deux anciens militaires, ont été écroués aux Baumettes…

J.S.-M.

— 

Des détenus escortés par des gardiens de prison le 6 mars 2013 aux Baumettes à Marseille
Des détenus escortés par des gardiens de prison le 6 mars 2013 aux Baumettes à Marseille — Anne-Christine Poujoulat AFP

Un militant LGBT marseillais dit avoir été victime d’une agression homophobe, le week-end dernier, à Marseille. La page Facebook de son association, Shams France, indique que Zak Ostmane a été « séquestré pendant plus de 48 heures, agressé et sauvagement violé par deux individus. »

Ses agresseurs présumés mis en examen

Une source policière confirme à 20 Minutes que la Sûreté départementale a ouvert une enquête et qu’une information judiciaire a été ouverte. Deux hommes ont été placés en garde à vue puis déférés au parquet. Ils ont été mis en examen pour viol, séquestration, violences volontaires et vol. Ils ont été écroués aux Baumettes, rapporte La Provence.

Les deux hommes seraient deux anciens militaires, plus précisément un ancien membre de la Légion étrangère et d’un légionnaire déserteur, toujours selon le quotidien régional.

>> A lire aussi : Un acteur de «Plus belle la vie» quitte la Marseille après 13 agressions homophobes