Contrôle douanier le 3 décembre 2015 à l'aéroport Charles de Gaulle à Roissy-en-France
Contrôle douanier le 3 décembre 2015 à l'aéroport Charles de Gaulle à Roissy-en-France — KENZO TRIBOUILLARD AFP

PROCES

Marseille: Un douanier accusé de corruption. Il parlait en javanais pour brouiller les pistes

Le procureur a requis quatre ans de prison, dont 30 mois ferme…

Luc L., douanier de 51 ans, était jugé ce lundi au tribunal de Marseille pour corruption. De 2009 à 2013, en fonction sur le port, il aurait laissé passer des contrebandiers de cigarettes en échange d’un billet de 50 ou de 100 euros glissé dans le passeport du trafiquant.

>> A lire aussi : Aubagne: Un promeneur découvre un corps déchiqueté par une explosion

Aujourd’hui suspendu, le fonctionnaire est décrit comme « un électron libre », mais également comme « très impliqué » dans la lutte contre les stupéfiants et auquel les douanes marseillaises doivent quelques-unes de leurs plus belles saisies. Il affirme être victime d’un complot et souhaite reprendre son travail.

Des « av » au milieu des mots

Luc L., qui était sur écoute, s’exprimait en javanais au téléphone - cette langue imaginaire consiste à rajouter des « av » au milieu des mots. Il indiquait ainsi à sa femme avoir « fait pavasser [un gars]. J’aurai demain 50 euros et une cartouche de cigarettes. »

Le procureur a requis quatre ans de prison, dont 30 mois ferme, une amende de plus de 65.000 euros et une interdiction d’être douanier pendant cinq ans. Le tribunal rendra son jugement début avril.