Avignon: Le tueur de chats est-il de retour? Plus de vingt bêtes tuées en un an dans un lotissement

FAITS DIVERS C'est un vrai thriller animalier...

J.S.-M.
— 
Un chat. Illustration.
Un chat. Illustration. — F. Lodi / Sipa

Une série noire. Lundi, la SPA du Vaucluse, située à l’Isle-sur-la-Sorgue, dénonçait le massacre de sept de ses pensionnaires, hébergés dans un refuge. Le lendemain, un habitant du quartier Montfavet, à Avignon, a découvert le cadavre d’un nouveau chat, roué de coups et criblé de perforations, selon La Provence.

Plus de vingt chats tués en un an à Montfavet

Le coupable est-il le même ? « Je ne le pense pas », confie au quotidien régional la présidente de la SPA du Vaucluse. En revanche, pour elle, il pourrait s’agir d’un récidiviste : celui ou celle qui a tué plus de vingt chats, dans ce quartier, entre juin 2015 et août 2016.

« Il veut faire passer un message : “vos chats me dérangent, gardez-les, sinon, regardez ce que j’en fais” », analyse, toujours dans La Provence, une autre responsable d’association de protection des animaux.



La mairie d’Avignon et la SPA ont porté plainte. Et « la police municipale sera très vigilante », promet Christian Rocci, élu délégué à la protection animale.