Vaucluse: Un policier se fait corrompre... avec des sushis!

FAITS DIVERS Bon appétit bien sûr...

M.Cei.
— 
Maki d’araignée de mer aux fruits de la passion, bouillon
Maki d’araignée de mer aux fruits de la passion, bouillon — Pascal Ménard

Ce mercredi, un policier âgé de 38 ans comparaissait devant letribunal correctionnel d’Avignon, rapporte La Provence. Le fonctionnaire de police a été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour des faits de corruption passive.

Mais ici, point de billet ! L’homme avait accepté de ne pas délivrer une contravention en échange… de sushis ! Le 18 octobre dernier, le fonctionnaire de police qui exerçait dans la cité des Papes procédait à un contrôle routier auprès d’un conducteur, alors que ce dernier roulait à une vitesse excessive. Lui demandant sa profession – et non ses papiers —, le policier apprend que l’individu travaille dans un restaurant de sushis.

L’agent relève alors les coordonnées du conducteur, ainsi que son lieu de travail, et lui propose de fermer les yeux en échange de plateaux de sushis, qu’il s’est procuré quelques jours plus tard. L’histoire ne dit pas s’il préférait les makis ou les california rolls…