C'était quoi ce phénomène lumineux chelou dans le ciel du Var? On a mené l'enquête

MYSTERE MYSTERE Ça nous a beaucoup travaillé, cette histoire...

Jean Saint-Marc

— 

Un éclair rouge qui fend le ciel et intrigue les scientifiques.
Un éclair rouge qui fend le ciel et intrigue les scientifiques. — Capture d'écran Facebook (Paint : 20 Minutes)

Une fois n'est pas coutume, on commence un papier par une prescription musicale : la BO de la série X-Files, dont vous trouverez une version longue, techno et délicieusement ringarde par ici.

Voilà, vous êtes dans l'ambiance. Car il y a à peu près deux semaines, une Varoise a filmé un éclair rouge très étrange dans le ciel varois… Comme une image vaut mieux qu’un long discours, regardez plutôt la vidéo relayée par nos collègues de Var-Matin :

Acte 1 : Le mystère

Bien chelou, non ? Surtout que sur le coup, les scientifiques n’ont apporté aucune explication. Alors, à 20 Minutes, on a décidé de mener l’enquête (sans concession, quitte à se mettre E.T. à dos). Spoiler alert : les résultats ne sont pas garantis sur facture.

Si vous avez lu assez de romans policiers, vous savez qu’il faut toujours revenir sur les lieux du crime. En l’occurrence, le secteur Toulon, Six-Fours, La Seyne-sur-Mer. Premier échec : l’habitante qui a posté la vidéo ne nous répond pas. Pas grave. Les astronomes amateurs de l’Observatoire de la Seyne-sur-Mer vont sans doute pouvoir nous éclairer. « On a réuni nos trois membres les plus éclairés, on a passé une bonne partie d’une après-midi là-dessus… Mais, non, on a aucune explication », nous lâche Rose Ravet, vice-présidente de l’asso. 

Acte 2 : L’espoir

Il faut donc se tourner vers les pros. François Colas, par exemple, astronome qui bosse pour l’Observatoire de Paris et le très sérieux IMCCE (Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides). Il regarde les images avec nous, et là, c’est le drame : « Je suis spécialiste des météores et des bolides [pour info, c'est un gros météore]… Et c’est sûr à 100 %, c’est ni l’un ni l’autre ! C’est pas que je veuille me défausser », se marre-t-il, avant de préciser : « C’est dommage hein, ça m’aurait bien arrangé, on en cherche, nous, des météorites [rappel : c'est un météore qui a touché le sol, de rien pour la leçon de sciences nat']. »

Pour lui, c’est plutôt un phénomène météo. Il nous conseille donc d’appeler un collègue chercheur : Jean-Louis Pinçon… « Il aura la réponse : avec sa mission Taranis, ils cherchent les trucs bizarres au-dessus des orages ! » Cette nuit du 3 février était orageuse : on tient notre homme !

Acte 3 : La déception, encore et toujours

Taranis, c'est un satellite qui observe pour le CNES (Centre national d’études spatiales) les éclairs qui explosent entre 20 et 100 km d’altitude. Et Jean-Louis Pinçon, c'est le boss de la mission. Pour 20 Minutes, il étudie la vidéo, la dissèque même image par image… « C’est très intrigant. Et je n’ai pas de réponse claire à vous fournir. » Il peut tout de même nous assurer qu'il ne s'agit pas d'un éclair : « un phénomène d’origine électrique ne forme jamais une belle ligne droite. »

Pas un bolide, pas un météore, pas un éclair… « On est un peu coincés », résume le scientifique, qui, forcément, envisage l’hypothèse fatale : celle d’une vidéo trafiquée. « Mais je ne suis pas un expert en traitement d’images, donc je n’en sais rien », précise-t-il.

Quand on a cru que c'était bon...
Quand on a cru que c'était bon... - Capture d'écran site Internet du GEIPA (Paint : 20 Minutes)

Acte 4 : L’attente, interminable…

    Ça y est, on touche au but. On découvre qu’il existe, toujours au CNES, une structure spécifique, le GEIPAN (Groupe d’études et d’information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés, vous suivez sur les sigles, ça va ?)

    Au téléphone, une responsable nous annonce que « des experts sont sur le dossier. » AH ! « Mais c’est compliqué, parce que la personne qui a aperçu le phénomène n’est pas venue vers nous. On ne peut pas vous donner de réponse avant le 20 février, à peu près. »

    On imagine votre tête, de l’autre côté de l’écran. Et on est aussi désolés que vous. Si ça peut vous faire relativiser, sachez que la série X-Files compte dix saisons… Et 207 épisodes !