Bouches-du-Rhône: A Trets, une maison de retraite... pour lions et tigres!

INSOLITE Cet hiver, onze fauves vivent paisiblement sur ce terrain privé de Trets, près d'Aix-en-Provence...

J.S.-M.

— 

Des tigres, ici à Plaisance-du-Touch, près de Toulouse.
Des tigres, ici à Plaisance-du-Touch, près de Toulouse. — Fred Scheiber / 20 Minutes

Le maire de Trets en a rugi de colère. Il vient de prendre un arrêté « interdisant l’accueil et l’installation d’animaux sauvages sur tout le territoire communal ». Car depuis le 2 février, onze fauves vivent tranquillement sur un terrain privé de la commune de Trets.

>> A lire aussi : Saint-Tropez: Ils lâchent des pingouins dans une piscine pour divertir leurs invités

« Les fauves pourraient s’échapper », assure le maire

« Cinq sont ici à demeure, en retraite bien méritée. Les six autres sont là jusqu’à fin mars », indique à La Provence Sandrine Le Bris, maîtresse des lieux (et accessoirement ancienne dresseuse !) « Quand ils sont en vacances, ils sont mieux ici que dans un cirque, ils se reposent dans de bonnes conditions », reprend Thomas Patermo, le propriétaire.

Dans son communiqué publié sur le site internet de la mairie, le maire Jean-Claude Féraud assure que « l'’installation n’est pas sécurisée et [que] les fauves pourraient s’en échapper. » Il est aussi très en colère de ne pas avoir été prévenu par les propriétaires.

Apparemment, il y a d’autres cas similaires dans les Bouches-du-Rhône…

Mais sollicité par La Provence, le sous-préfet a affirmé que tout était fait dans les règles, précisant que « ce cas n’est pas unique dans le département ».

>> A lire aussi : VIDEO. Le futur plus gros félin du monde grandit en Russie