OM-OL: WTF! Tout le monde attendait Payet… Et c’est Fanni et Doria qui envoient Marseille en huitièmes

FOOTBALL Le Vélodrome rugit de joie… L’OM tient sa revanche contre l’OL, grâce à un but de Doria à la 109e…

Jean Saint-Marc

— 

Rod Fanni a ouvert le score à la 24e minute.
Rod Fanni a ouvert le score à la 24e minute. — A.-C. Poujoulat / AFP

Elle compte triple, cette victoire marseillaise. Les Olympiens, en battant Lyon (2-1 après prolongation) tiennent leur revanche de la lourde défaite subie en Ligue 1 dimanche dernier. Ils préservent un de leurs objectifs majeurs de cette fin de saison, la Coupe de France. Et ils ont séduit les supporters du Vélodrome. Mais vraiment.

>> A lire aussi : Revivez le live du match OM-OL par ici

Tout est pardonné pour un Doria do Brazil !!! Quand il est rentré à la place d’un Patrice Evra blessé, les supporters et observateurs ont franchement ronchonné. Hé oui, tout le monde se souvient de ses dernières prestations à ce poste de latéral gauche. Mais ce mardi soir face à Lyon, le Brésilien a régalé ! Cette mine sous la barre (sur un très bon centre du très bon Cabella)… Celle célébration façon boucher turc salant l’entrecôte… Et surtout cette mi-temps de malade, avec doubles contacts, petits ponts et tout ce qui s’ensuit.

Lyon a changé de visage à la mi-temps. Quel début de match raté de la part des Lyonnais ! Ils n’ont pas cadré une seule frappe en première mi-temps, et il a fallu attendre la 28e pour les voir tenter un premier (et unique) tir. L’entrée de Nabil Fékir à l’heure de jeu a tout changé. Le but de Tolisso à la 64e est le résultat de son gros rush sur le côté droit.

En prolongation, les Lyonnais ont tout misé sur les contre-attaques. 35 % de possession seulement pour les joueurs de Génésio, toutefois dangereux jusqu’à la toute fin du match. Pelé a ainsi sorti la grosse parade sur une frappe de Depay à la 118e.

Quelle ambiance ! Le Vélodrome a répondu présent.  Mathieu Valbuena en gardera des acouphènes pendant plusieurs jours… Il n’y avait pas de potence cette fois, mais le milieu offensif a été constamment sifflé pendant les soixante minutes passées sur la pelouse. L’arbitre, Amaury Delerue, en a aussi pris pour son grade, notamment après une main de Rybus qu’il a jugée involontaire.

Pour le reste, on retiendra ce cri de rage incroyable pour perturber un coup franc de Depay à la 111e minute et les deux explosions de joie sur les buts de Fanni (24e) et Doria (109e). Plus de 53.000 supporters, un mardi soir… Enorme !

>> A lire aussi : OM: Bon sang, Dimitri Payet va remplir le Vélodrome pour Marseille-Lyon (ouais ok, on ne l'avait pas vu venir)