Vaucluse: Dix ans de prison pour un braqueur radicalisé

JUSTICE Les faits remontent à 2014…

M.C.

— 

Illustration: La balance de la justice.
Illustration: La balance de la justice. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Un Carpentrassien de 26 ans fiché S pour radicalisation a été condamné ce mardi par la cour d’assises du Vaucluse à dix ans de prison pour un braquage d’armurerie et deux car-jackings en septembre 2014, rapporte Vaucluse-Matin.

>> A lire aussi : Deux hommes recherchés après une tentative de braquage à Montpellier

Il avait été arrêté en flagrant délit le 24 septembre 2014, alors qu’il menaçait d’un couteau l’employé d’une armurerie vauclusienne pour y voler des armes.

>> A lire aussi : Il avait tué son commis à coups de couteau lors d’un mariage

15 ans requis

L’avocat général Pierre Gagnoud avait requis de peine 15 ans de réclusion criminelle, assortie d’une période de sûreté des deux tiers, insistant notamment sur la potentielle dangerosité de cet individu suivi par les services antiterroristes pour radicalisation islamiste et présentant des troubles du comportement.

>> A lire aussi : Le Roux n’envisage pas la fermeture du centre de déradicalisation d’Indre-et-Loire

L’avocate de la défense avait en effet demandé que l’altération du discernement au moment des faits soit pris en compte lors du verdict. Une demande rejetée par la cour d’assises.