OM: C'est officiel, Evra a signé... Voilà pourquoi ça nous vend carrément du rêve

MERCATO Argument numéro un: ça va bien faire rager Jean-Michel Aulas...

Jean Saint-Marc

— 

Patrice Evra lorgne sur la Coupe du Monde 2018 (en l'occurence il lorgne surtout sur un ballon, mais vous avez pigé l'idée).
Patrice Evra lorgne sur la Coupe du Monde 2018 (en l'occurence il lorgne surtout sur un ballon, mais vous avez pigé l'idée). — C. Saidi / SIPA

Le PSG a tranquillement annoncé l'arrivée de Gonçalo Guedes la nuit dernière à 3h40 du matin. L'OM a officialisé celle de Patrice Evra a une heure plus respectable : 22h36. L'ancien latéral gauche de la Juventus a signé pour 18 mois à Marseille. Et pour nous, c'est une très très bonne chose pour l'OM !

Parce que ça va bien dégoûter Jean-Michel Aulas, donc. C’est vrai, ce n’est plus la guerre ouverte entre les dirigeants comme à l’époque de Labrune. Mais mardi l'OL a fait venir l'ancien médecin de l'OM, ce qui n'a pas plu du tout aux supporters... Alors signer Evra qu'Aulas a  amplement dragué ces derniers jours, ça permet de lui rendre gentiment la monnaie de sa pièce.

>> A lire aussi : L'ancien médecin de l'OM signe à l'OL... Les supporters marseillais agacés

Parce que Tonton Pat', c’est le patron dans le vestiaire. Capitaine non officiel de l’équipe de France à l’Euro, le latéral de 35 ans saura dire à Bouna Sarr tout le bien qu’il pense de son repli défensif… Et si les (nombreux) vingtenaires de l’OM ne comprennent pas, il pourra toujours les terroriser avec son masque ultra-flippant (et sa danse très cheloue).

Chucky wishes you a happy Halloween🎃🕸🎃 i LOVE THIS game hahaahahah 😂😂😂#halloween#crazy

A video posted by Patrice Evra (@patrice.evra) on

«J’arrive à un âge où ce n’est même plus ma performance qui m’intéresse, expliquait-il, façon vieux sage, dans L’Equipe. Je veux transmettre à mes coéquipiers cette envie de tout casser. » Et avec ses 20 titres au palmarès, ses 81 sélections et son histoire incroyable, de ses débuts galères en D3 italienne à Knysna, le bougre a largement la légitimité pour ça. « C’est un capitaine, quelqu’un qui tient le groupe, qui parle énormément », a confirmé Rémy Cabella, qui l’a croisé en équipe de France.

Parce que l’OM a besoin d’un vrai latéral gauche, et ça urge ! Doria et Rekik, ce n’est plus possible, ils ont pris l’eau de toute part contre Monaco et Lyon. Quant à Bédimo, il est à l’infirmerie depuis deux mois et demi… Il pourrait revenir dans le groupe contre Montpellier, « mais pas à 100 % » reconnaît Rudi Garcia, vraiment lassé de bricoler à ce poste (et lassé de répondre à des questions mercato en conférence de presse, apparemment).

Parce qu’il va être surmotivé. Relégué sur le banc à la Juventus (13 petits matchs cette saison, seulement neuf titularisations), Patrice Evra veut retrouver du temps de jeu pour retrouver l’équipe de France. Et oui, il aura 37 ans en 2018, mais il se voit bien faire le voyage en Russie avec les Bleus… Bon, faire une Thierry Omeyer ( 40 balais, au calme), c’est plus compliqué au foot. Et Deschamps a un peu fermé la porte. Mais de toute façon, Evra a-t-il vraiment besoin de quoi que ce soit pour être chaud bouillant ?

>> A lire aussi : Equipe de France: Accrochez-vous les haters, Tonton Pat' Evra se voit «peut-être» au Mondial 2018

Parce que c’est un super client pour les journalistes (désolé, c’est un peu égoïste). Elle est loin, l’époque Knysna ! Désormais, Patrice Evra aime bien parler aux journalistes et c’est plutôt réciproque. Un  bon client, tout simplement. Par contre, ce n’est pas l’amour fou avec le public du Vélodrome… Des supporters lyonnais s’amusent à ressortir sur Twitter une interview où le latéral gauche raconte qu’il « a toujours été sifflé à Marseille, depuis mon passage à Monaco. C’est le seul endroit comme ça. » Avant de poursuivre, en toute modestie : « A la fin du match ils se battent pour mon maillot. » Jean-Michel Punchline, on vous l’avait dit !