VIDEO. Marion Lefebvre, la candidate de «Top Chef» qui fait tant parler

TELEVISION La jeune femme, chef à domicile et mannequin à ses heures perdues, sera à la télévision ce mercredi pour le premier épisode... 

Mathilde Ceilles

— 

Marion Lefebvre avec les chefs Michel Sarran et Philippe Etchebest.
Marion Lefebvre avec les chefs Michel Sarran et Philippe Etchebest. — Marie Etchegoyen

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Marion Lefebvre ne laisse pas indifférent. Et on peut le comprendre, avec sa fraîcheur et son amour inconditionnel pour la cuisine, que cette petite-fille d’un boucher d’Aix-en-Provence a pratiqué à haut niveau depuis des années en tant que second de cuisine dans des restaurants étoilés.

>> A lire aussi : «Top Chef»: Avec les nouvelles règles, ça va être la «guéguerre» des chefs

Autant d’éléments qui ont poussé les casteurs de Top Chef à démarcher sur LinkedIn cette prometteuse cheffe à domicile de 28 ans. Testée sur ses compétences culinaires, l'Aixoise a été retenue pour faire partie des 15 candidats en compétition dès ce mercredi sur M6.

Au cœur d’un buzz inattendu

Mais, à peine le casting dévoilé il y a quelques jours, la jeune femme tape dans l’œil des internautes. Les photos postées par cette charmante ex-mannequin amatrice y sont sûrement pour quelque chose, avec son 1,80 m pour 60 kg. « En 24 heures, je suis passée de 50.000 à 54.000 followers sur mon compte Instagram. Quand tu tapais Top Chef sur Google, mon nom apparaissait direct ! », se souvient-elle.

Ni la jeune femme, ni la production ne s’attendaient à ce buzz. « Nous avons été un peu surpris par la tournure que cela a pris », affirme Jérémie Fazel, directeur de programme chez Studio 89 qui produit l’émission. La reine des fourneaux se retrouve un peu dépassée par les événements et supprime quelques photos de son compte.

>> A lire aussi : «Top Chef»: Quatre ans après sa victoire Naoëlle D’Hainaut va ouvrir son restaurant

« Elle n’a bénéficié d’aucun passe-droit »

« Nous n’avons rien demandé, mais quand elle nous appelle, paniquée, on lui a simplement dit de voir un peu sur ses réseaux ce que elle veut mette en avant…, précise-t-il. Vous savez, Marion est une fille très sensible, et ce n’est pas facile de passer d’un coup de la notoriété à la lumière. Elle a été sélectionnée sur ses compétences après une série d’épreuves drastiques, et non sur son physique. Elle n’a bénéficié d’aucun passe-droit. »

La jeune Aixoise tient en effet à mettre les points sur les i : « Je n’ai pas participé aux Anges de la Téléréalité, mais à un concours de cuisine très difficile, surtout cette année. Je suis avant tout cuisinière, j’ai travaillé pendant 15 ans dans de grands établissements, notamment en Suisse. Si j’ai pu faire du mannequinat dans le passé, c’était simplement pour mettre un peu de beurre dans les épinards. »

Marion Lefebvre pendant le concours
Marion Lefebvre pendant le concours - Marie Etchegoyen

Bientôt dans une pastille télé ?

Le tout avec un objectif précis : avoir son propre restaurant. Un rêve qu’elle s’apprête à toucher du bout des doigts avec Bottega da verri. Ce restaurant italien ouvrira ses portes dans quelques semaines rue Maréchal-Foch, à Aix-en-Provence. « Le projet de toute une vie », se réjouit-elle.

Faut-il y voir une victoire de la jeune Aixoise dans cette nouvelle saison de Top Chef ? Tenue par la confidentialité, Marion précise que la naissance de ce restaurant était déjà dans les tuyaux avant le concours. Elle concède simplement être « très contente de son parcours », voyant dans Top Chef un véritable « accélérateur de carrière ».

La demoiselle de 28 ans n’abandonne toutefois pas la télévision, et confie avoir été approchée pour un projet de pastille autour de la cuisine. « Une petite émission que j’aimerais faire », souffle-t-elle. A suivre donc…

>> A lire aussi : VIDEO. Que devient Coline, la finaliste de la dernière saison de « Top Chef »

 

Que devient Coline, la finaliste marseillaise de la saison dernière ?

Elle avait manqué de quelques voix seulement la victoire à Top Chef 2016. Coline Faulquier a tracé depuis son petit bonhomme de chemin… avec brio. La jeune femme a ouvert son restaurant dans le nord de Marseille, quelques semaines avant la finale du concours de cuisine. « Ça fait bizarre de se faire appeler chef », sourit cette Marseillaise d’adoption aujourd’hui à la tête d’une brigade de trois personnes dans sa Pergola.

Du haut de ses 27 ans, Coline Faulquier se réjouit de la notoriété dont elle a joui, qui a donné « une visibilité très rapide » à la réalisation de son rêve. « Beaucoup de monde vient grâce à l’émission, même si ça ne fait pas tout. »

La jeune cuisinière a récemment été primée par le Gault et Millau en tant que Jeune Talent 2017. « J’étais très étonnée. Je me suis dit : « Putain, j’ai fait venir le Gault et Millau dans ce quartier pas facile !", et ça, c’est aussi grâce à Top Chef. C’est le début d’un rêve qui se réalise, moi qui aie trimé pendant dix ans en tant que commis. »

Coline, qui souhaite bonne chance à Marion, compte suivre cette nouvelle saison, « pour voir les chefs » dont elle confie être restée proche. « J’ai vu Michel Sarran hier soir, et j’ai dîné avec Etchebest la semaine dernière ! J’ai aussi envoyé mes vœux à Hélène Darroze, qui m’a répondu un petit mot adorable. »