OM: Le démarrage laborieux de Dugout, le réseau social 100% foot

FOOT 2.0 Ce n'est que le début bien sûr, mais pour l'instant Dugout ne convainc pas...

Jean Saint-Marc
— 
Très 2.0, Thauvin fait des selfies même en plein match (ici en 2015).
Très 2.0, Thauvin fait des selfies même en plein match (ici en 2015). — J.E.E. / SIPA

« Des contenus inside en exclusivité » : c’est ainsi (et en franglais, donc) que les dirigeants de l’OM ont vendu le nouveau réseau social Dugout aux supporters marseillais. La promesse est-elle tenue ? Pas vraiment, répond Mathieu, 29 ans, supporter de l’OM qui vit à Bayonne :

"Je me suis inscrit quand Marseille a créé sa page, mi-décembre. J’y vais au max une fois par semaine. Franchement, il n’y a pas d’exclu ! Ce sont des extraits d’Objectif match, l’émission d’OM TV."

>> A lire aussi : Faire venir une star dès cet hiver à l'OM? C’est possible... Mais ça va être chaud

Sur Dugout, vous pourrez ainsi voir un joli dab de Maxime Lopez, un discours (plutôt convaincant d’ailleurs) de Bafétimbi Gomis ou découvrir, au détour d’une vidéo « coulisses », que le petit dej est facultatif à l’OM (c’est pas bien, on ne vous a jamais dit que c’était le repas le plus important de la journée ?) Des vidéos mises en ligne « 24 heures avant la publication sur les autres réseaux », assure-t-on au club.

A-t-on besoin d’une telle réactivité pour voir ce genre de contenu ? Récemment, trêve oblige, la page Dugout de l’OM était un peu squattée… Par les vœux des joueurs.

Il y a aussi du foot parfois, si si je vous jure
Il y a aussi du foot parfois, si si je vous jure - Capture d'écran

Vous l’aurez noté, l’habillage du site est en anglais. Pas de panique : les voix off et les interviews sont eux la plupart du temps en français… Mais cela rebute tout de même certains fans. Les plus geeks noteront que l’ensemble rame un peu (et n’accusez pas la connexion Internet de 20 Minutes, ça patine partout !) « Globalement, je trouve ça compliqué à utiliser, pas très pratique… », explique Valentin, qui s’est inscrit au lancement « pour tester » mais n’a pas remis les pieds sur Dugout depuis.

Jusqu’à trente secondes de pub avant une vidéo

« L’idée est bonne mais le contenu pas top, résume un autre fan. Et il n’y a aucune interaction entre supporters, donc je ne vois pas l’intérêt d’y passer plus de cinq minutes ! » Il est possible de commenter les vidéos… Mais bizarrement le making-of de la vidéo de Noël ne déclenche pas de débats enflammés. C’est assez clair : pour l’instant, il n’y a pas foule !

>> A lire aussi : Jeune footballeur, voici ce qu'il ne faut surtout pas faire sur les réseaux sociaux

L’OM n’a pas souhaité communiquer le nombre d’abonnés Dugout : un premier bilan sera fait plus tard, sans doute fin janvier. Pour le club aussi, c’est encore tout nouveau. Le réseau social a été lancé fin novembre par un businessman anglais, en partenariat avec les plus grands clubs européens : Arsenal, Chelsea, Bayern Munich ou la Juventus Turin. En France, seuls l’OM et le PSG se sont lancés.

Leur objectif : moins dépendre des grands réseaux sociaux et notamment de Facebook… Et empocher de nouvelles recettes publicitaires : hé oui, Dugout est gratuit mais pour voir Machach, Alessandrini et consorts vous souhaiter un bon Noël, il faut parfois se coltiner trente secondes de pub !