Marseille: Une reproduction de la grotte Cosquer à la Villa Méditerranée?

PATRIMOINE C’est le projet retenu par la région si le Parlement Méditerranéen ne débarque pas avant le 15 février 2017…

Clément Carpentier

— 

La Villa Méditerranée à Marseille.
La Villa Méditerranée à Marseille. — Amandine Rancoule / 20 Minutes

Un coup de théâtre de plus dans l’histoire rocambolesque de la Villa Méditerranée.Christian Estrosi, le président de la région PACA, a annoncé qu’une reproduction de la grotte Cosquer serait installée dans le bâtiment si le projet de Michel Vauzelle n’aboutissait pas.

>> A lire aussi : Villa Méditerranée à Marseille, un architecte lyonnais estime avoir été plagié

Vauzelle a jusqu’au 15 février !

L’ex-président de région veut, en effet, installer le Parlement Méditerranéen qui est aujourd’hui à Malte. Michel Vauzelle a toujours la priorité. Mais aussi un ultimatum ! « S’il boucle son projet d’ici le 15 février 2017 et que cela ne coûtera pas un sou à la région, je dirai oui », affirme Christian Estrosi.

Si ces conditions ne sont pas respectées alors les travaux commenceront pour aménager la Villa Méditerranée. À écouter l’ancien maire de Nice, il ne croit pas vraiment au projet de Michel Vauzelle au point que le dossier sur la reproduction de la grotte de Cosquer est déjà très avancé. L’exposition pourrait être ouverte au public dès juillet prochain.

Une reproduction à 90 %

« C’est le meilleur projet sur le plan économique, culturel ou écologique », ajoute-t-il. Il s’agirait d’une reproduction à 90 % de la vraie grotte qui se trouve à 37 mètres de profondeur dans la calanque de la Triperie, à Marseille, près du cap Marigou. Elle serait installée au niveau du sous-sol dans l’Agora.

La Villa Méditerranée occupe 10 000 m2 en face de la cathédrale de la Major.
La Villa Méditerranée occupe 10 000 m2 en face de la cathédrale de la Major. - p.magnien / 20 minutes

Il y aurait aussi des projections, une librairie ou encore une boutique. Un espace multimédia serait développé dans le porte-à-faux long de 40 mètres du bâtiment. Renaud Muselier, vice-président de la région PACA, s’y voit déjà : « C’est une vraie bonne nouvelle pour la ville de Marseille. On vise 500.000 visiteurs par an. » Le prix de l’entrée serait de 12 euros.

>> A lire aussi : La Villa Méditerranée ouvre au public

Un investissement de 20 millions d’euros

Ce projet a, avant tout, été retenu car il n’y aurait aucun coût de fonctionnement. La région compte déléguer cette reproduction de la grotte Cosquer à un partenaire privé. En revanche, elle investira à hauteur de 50 % au départ comme le souligne Christian Estrosi : « Le projet coûte 20 millions d’euros. On donnera donc 10 millions d’euros avec les autres collectivités. » Ensuite, le délégataire paiera un loyer.

L’objectif est d’avoir la même réussite que la grotte de Lascaux en Dordogne et  la grotte Chauvet en Ardèche. Mais attention, les élus ne veulent pas crier victoire trop tôt. La Villa Méditerranée est un vrai serpent de mer depuis son inauguration en 2013. De nombreux projets se sont cassés les dents : casino, centre d’Arts, cité du vin… pour ne citer que quelques exemples.

>> A lire aussi : Il n'y aura pas de casino à la Villa Méditerranée