Vaucluse: 30 ans de prison requis contre la «diabolique du Pontet» en appel

JUSTICE Cette femme est accusée d’avoir tué et torturé deux de ses voisins en 2012…

C.C

— 

Illustration: La balance de la justice.
Illustration: La balance de la justice. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Depuis lundi, Jin Linotte est de retour devant les juges. Elle est jugée par la cour d’assises d’appel du Gard pour le meurtre de deux hommes en 2012.

>> A lire aussi : Prison avec sursis requise contre un élu et les promoteurs de la tour Odéon

Elle a reconnu les faits

L’avocat général a requis 30 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté de 20 ans rapporte La Provence. Cette femme baptisée « la diabolique du Pontet » parce qu’elle est accusée d’avoir tué et surtout torturé deux de ses voisins dans cette commune du Vaucluse en 2012. Elle les tenait responsables de son expulsion.

Cette femme, âgée de 44 ans aujourd’hui, avait donné des coups de couteau et de marteau aux victimes ou encore verser du White Spirit dans leur bouche. Les deux voisins avaient agonisé pendant plus de deux jours. En première instance, Jin Linotte avait écopé de 30 ans de prison.