Fêtes de fin d'année: Comment protéger sa voix de l'hiver et des excès des réveillons?

SANTE Se taire, s'hydrater... Corinne Loie, orthophoniste, vocologiste et chargée de la prévention de la voix à la MGEN, donne ses conseils…

Clément Carpentier

— 

Notre voix peut produire des milliers de sons différents.
Notre voix peut produire des milliers de sons différents. — lassedesignen - Fotolia

Entre l’arrivée de l’hiver et les fêtes de fin d’année, notre voix va être mise à rude épreuve dans les prochaines semaines. Ce mercredi à Marseille, près de 1 000 personnes participeront à un atelier sur : « Comment prendre soin de sa voix ? ». Corinne Loie, orthophoniste, vocologiste et chargée de la prévention de la voix à la MGEN, animera ces exercices.

>> A lire aussi : Les petites voix peuvent faire de jolis shows

Se reposer (encore plus que d’habitude)

Les muscles de la voix font partie des plus résistants de notre corps. Autant dire que si celle-ci est fatiguée, cassée, enrouée ou éteinte, c’est que vous êtes très très fatigués. « Il est très important de bien dormir et d’avoir des temps de récupération », selon notre experte. La voix déteste les excès en tout genre. Pendant cette période où il risque d’y en avoir beaucoup, il faudra donc être plus attentif.

S’hydrater (mais pas avec n’importe quoi)

« Avec le froid et surtout les excès à table à Noël et au Nouvel An, l’hygiène de vie doit être impeccable à côté », souligne Corinne Loie. Elle conseille de boire tiède en infusion du thym ou de la sauge car « c’est vraiment apaisant ». Le citron, le miel (très cicatrisant) et le fameux bouillon de légumes sont aussi conseillés.

>> A lire aussi : Des scientifiques livrent les secrets de la voix de Freddie Mercury

Se protéger (mais sans serrer fort son écharpe)

Ce conseil vaut surtout en cette période hivernale où les températures sont très fraîches, le matin et le soir. Si toutes les écharpes sont les bienvenus, notre experte note que « la soie est particulièrement bonne pour protéger le cou car elle permet aussi de détendre le larynx. »

Corinne Loie animera un atelier à la Faculté de Médecine de Timone à Marseille.
Corinne Loie animera un atelier à la Faculté de Médecine de Timone à Marseille. - DR MGEN

Se taire (notamment les lendemains de fêtes)

Que faire après une soirée un peu (beaucoup) arrosée ? « Se taire ! » La réponse de Corinne Loie est spontanée et claire. Pas le choix donc, pour les bavards s’ils veulent récupérer rapidement leur voix. « Les périodes d’abstention peuvent être plus ou moins longues, chaque personne est plus ou moins de résistante au froid et aux excès », poursuit-elle.

S’exercer (attention, ce n’est pas obligatoire notamment de chanter à tue-tête)

Si l’activité physique est bien sûr conseillée, des exercices spécifiques existent pour garder notre voix en bon état. Par exemple, s’asseoir ou s’allonger au chaud avec le dos bien calé et respirer doucement pendant 5 à 10 minutes par jour. « Il ne faut pas hésiter à bailler, à lire à haute voix ou encore à chantonner. En revanche, éviter à tout prix de se fâcher », conclut Corinne Loie.