Vaucluse: Une fillette de 5 ans meurt de la méningite

SANTE La famille et l'entourage proche de la petite fille ont reçu un traitement antibiotique...

C.C avec AFP

— 

Les urgences de l’hôpital de la Timone à Marseille.
Les urgences de l’hôpital de la Timone à Marseille. — Mickaël Penverne / 20 Minutes

Une fillette de cinq ans, scolarisée en maternelle à Orange (Vaucluse), est morte des suites d’une méningite dans la nuit de dimanche à lundi à l’hôpital de la Timone à Marseille. Après la déclaration de ce cas de méningite à méningocoque, la famille et l’entourage proche de la petite fille « ont reçu à titre préventif un traitement antibiotique » selon  l’ARS.

>> A lire aussi : Méningite: Les clients d'une discothèque recherchés après un cas à Bègles

Des conseils donnés aux enseignants

De son côté, le rectorat a mis en place une cellule médicale et une cellule psychologique dans l’école où elle était scolarisée, et où pour l’instant, aucun autre cas « n’a été dépisté ». Les parents et les enseignants ont été « conseillés sur les symptômes inhérents à un état infectieux, à savoir des douleurs et de la fièvre pendant dix jours » et « ont été informés de l’existence d’un traitement antibiotique » pouvant être délivré par un médecin généraliste, a précisé le rectorat.

>> A lire aussi : Haute-Vienne : Un cas de méningite diagnostiqué à Limoges

En région PACA, l’ARS a recensé 49 cas de méningite depuis le début de l’année 2016. Potentiellement mortelle, cette maladie se manifeste par une montée brutale de température, de violents maux de tête, des vomissements, une raideur du cou et une gêne à la lumière.