Des parlementaires font leur ronde en prison

L. B. - ©2007 20 minutes

— 

Après les UMP Christian Kert et Eric Diard à la maison d'arrêt de Luynes hier, la députée Sylvie Andrieux-Bacquet (PS) et le sénateur Robert Bret (PCF) se rendront ce matin au nouvel établissement pénitentiaire pour mineurs de la Valentine (11e). Objet de ces visites : dresser un état des lieux des conditions de détention dans les prisons des Bouches-du-Rhône, dans le cadre des Journées nationales des prisons.

L'initiative revient à l'association Génépi, groupement étudiant national d'enseignement aux personnes incarcérées. « Les députés ont un droit de visite dans les prisons. S'ils l'utilisent et communiquent dessus, cela permet d'avoir une visibilité sur quelque chose qui reste assez mal connu, note Sarah Camouse, déléguée régionale du Génépi. Cela permet aussi de les sensibiliser sur la situation en prison. D'autant qu'ils auront à examiner, début 2008, un projet de loi sur les missions du service public pénitentiaire. » Demain, l'association organise également une journée de réflexion sur le thème « La prison, c'est pas automatique ».