OM: Pendant ce temps, la famille Louis-Dreyfus fait la guerre à Margarita

FOOTBALL L’ancienne propriétaire de l’Olympique de Marseille se retrouve devant les tribunaux…

C.L.
— 
Margarita Louis-Dreyfus et Frank McCourt à Marseille le 18 septembre 2016
Margarita Louis-Dreyfus et Frank McCourt à Marseille le 18 septembre 2016 — B.Horvat

Si Margarita Louis-Dreyfus possède encore 5 % de parts dans l’Olympique de Marseille, la veuve de Robert a bel et bien tourné la page football. Le 17 octobre, MLD a vendu le club à Frank McCourt.

>> A lire aussi : Margarita Louis-Dreyfus pas si riche? Ce n'est pas totalement faux

Ce qui n’empêche pas la femme d’affaires, toujours à la tête de l’empire de la famille, de se retrouver devant les tribunaux, a révélé le Wall Street Journal. Des membres du clan réclament en effet de quitter la compagnie. Ils souhaitent revendre leurs parts à MLD et diminuer leur implication « de 20 à 3 % », rapporte le journal américain. La cour d’appel d’Amsterdam se penche actuellement sur l’affaire.

Les bénéfices chutent

Cette partie de la famille serait insatisfaite de la gestion pratiquée par la dirigeante. Le groupe Louis-Dreyfus est des plus grands négociants en matière première du monde. En mars 2011, des membres de la famille ont déjà poursuivi Akira, la société qui gère les intérêts du groupe Louis-Dreyfus, en estimant qu’ils étaient mis à l’écart par la présidente du board, Margarita Louis-Dreyfus. Selon la société, son bénéfice net 2015 était de 211 millions de dollars, soit 67 % de moins que l’année précédente.