Gard: Un conducteur fou percute volontairement une gendarme

VIOLENCE Un chauffard a délibérément foncé sur une gendarme qui lui barrait la route, samedi dans le Gard...

Olivier Aballain

— 

Fournes-en-Weppes, le 22 avril 2011. OpŽrations de contr™les de gendarmerie sur une route nationale dans la proche banlieue de Lille.
Fournes-en-Weppes, le 22 avril 2011. OpŽrations de contr™les de gendarmerie sur une route nationale dans la proche banlieue de Lille. — M.LIBERT/20 MINUTES

La course-poursuite s’est étirée sur plus de 50 kilomètres. Un chauffard a volontairement foncé, samedi, sur une gendarme qui tentait de mettre fin à son rodéo, à la frontière du Gard et du Vaucluse.

Renversée dans le fossé, la militaire a été légèrement blessée. Le conducteur, âgé de 28 ans selon France Bleu, a finalement été arrêté une vingtaine de kilomètres plus loin, à Bagnols-sur-Cèze, grâce à l’arrivée de renforts.

Tentative de meurtre = perpétuité

C’est à Montfrin, dans le Gard, que l’individu avait été signalé pour la première fois, le samedi 29 octobre vers 16h30. Au volant de son véhicule, il a semé la panique sur la terrasse d’un bar après avoir percuté notamment une voiture en stationnement et du mobilier urbain.

Le parcours du conducteur fou, entre Montfrin et Bagnols-sur-Cèze (Gard)
Le parcours du conducteur fou, entre Montfrin et Bagnols-sur-Cèze (Gard) - Google Maps

Alertés, les gendarmes ont retrouvé le chauffard à Roquemaure (Gard), 30 kilomètres plus loin, alors qu’il roulait encore à une vitesse excessive. Selon le récit effectué par France Bleu, l’individu n’a alors pas hésité à tenter de forcer le barrage des militaires, en percutant un de leurs véhicules. C’est là qu’il a redémarré sciemment, alors qu’une gendarme lui barrait la route en brandissant son arme de service.

Cet acte délibéré, s’il est établi, devrait lui valoir une mise en examen pour tentative de meurtre sur une personne dépositaire de l’autorité publique. Ce sont des faits passibles de la réclusion criminelle à perpétuité.