La "jungle" de Calais (illustration)
La "jungle" de Calais (illustration) — SIPA

SOCIETE

Var: Le village de Pierrefeu accueille ses premiers réfugiés

Quatorze Afghans sont arrivés jeudi dans ce village près de Toulon…

Quatorze personnes en provenance de la « Jungle » de Calais sont arrivées ce jeudi à Pierrefeu-du-Var et sont hébergées dans un bâtiment situé au sein d’un centre hospitalier spécialisé. Ce premier groupe de réfugiés, essentiellement composé d’Afghans, présente une composition familiale variée, avec des ménages sans enfants, des femmes seules avec des enfants et des couples avec enfants.

>> A lire aussi : Une commune manifeste contre un centre d’accueil pour les migrants

Leur installation a rencontré une forte résistance de la population et des élus locaux. Samedi 8 octobre, pas moins de trois manifestations avaient eu lieu dans ce bourg de 6.000 habitants près de Toulon, dont deux clairement hostiles à l’arrivée de migrants dans la commune.

Accueillis dans un hôpital psychiatrique

Le matin du 8 octobre, le maire sans étiquette Patrick Martinelli avait ainsi rassemblé quelque 600 personnes pour défiler contre la création de ce centre. L’après-midi, le Front national avait de son côté mobilisé 650 personnes et réclamé que les migrants soient « renvoyés chez eux ».

Entre les deux, une troisième manifestation, organisée par la Coordination départementale contre l’extrême droite, avait au contraire appelé à la solidarité et à l’accueil des migrants, tout en émettant des réserves sur le lieu d’accueil choisi, un hôpital psychiatrique.

Le Var dispose déjà de trois centres d’accueil de réfugiés, à Toulon, Hyères et La Seyne-sur-Mer, où 120 personnes ont été accueillies en un an. Un autre village du département, Tourves, pourrait accueillir à son tour des déplacés de Calais, dans un centre de vacances EDF.