Marseille: La reprise des cinémas Le César et Les Variétés en bonne voie

CINEMA La société Ymagis de Jean Mizrahi devrait reprendre les deux cinémas d’art et d’essai…

Clément Carpentier

— 

Le cinéma
Le cinéma — Clément Carpentier

Le sujet est tellement sensible que personne ne souhaite s’exprimer publiquement aujourd’hui. Il faut dire que la situation est de plus en plus compliquée avec des salariés qui ne sont plus payés depuis le mois de juillet. Et qu’en plus, la société Bastille Saint-Antoine qui détient les deux salles vient d’être mise en redressement judiciaire et à éviter de peu le dépôt de bilan.

>> A lire aussi : Un producteur de cinéma veut racheter le RC Toulon

Un repreneur qui en impose 

La situation est donc tendue mais pas désespérée puisqu’un potentiel repreneur s’est manifesté, il y a quelques jours. Il s’agit de Jean Mizrahi, propriétaire d’Ymagis, une société spécialisée dans l’équipement numérique des salles de cinéma. « Cette personne serait prête à prendre des parts et à devenir majoritaire dans le capital », affirme le représentant du personnel du cinéma Les Variétés, situé sur la Canebière.

Le cinéma
Le cinéma - Google Maps

En tout cas, ce possible repreneur est un gros poisson. Il est d’ailleurs pris très au sérieux par l’actuel propriétaire et les salariés. Son entreprise est devenue le leader européen dans son secteur d’activité en rachetant récemment son principal concurrent belge pour 26 millions d’euros. Jean Mizrahi embauche aujourd’hui près de 300 personnes et le chiffre d’affaires d’Ymagis dépasse les 140 millions d’euros.

>> A lire aussi : Le César et les Variétés en cessation de paiement

Pas encore de garanties mais des soutiens 

Celui qui produit aussi des lunettes 3D affirmait en juillet dernier qu’il « ne s’attendait pas à ce que le marché des salles de cinéma connaisse des difficultés. » C’est sûrement ce qui l’a poussé à se positionner sur la reprise du César et des Variétés. Ces deux lieux culturels emblématiques de Marseille ont par ailleurs reçu le soutien de nombreux cinéphiles.

Les cinéphiles sont mobilisés.
Les cinéphiles sont mobilisés. - Facebook

L’association « les Amis et Partenaires du cinéma Les Variétés » s’est encore réunie cette semaine pour faire le point sur la situation. « Il ne faut surtout pas que ça ferme. Il y a de très bons films et ça nous change des autres cinémas », affirme Marie, une habituée avant de se rendre à une séance. Quelques mètres plus loin, François ajoute que « ce cinéma est très bien situé dans la ville et beaucoup de films sont en VO [version originale]. »

Le programme au cinéma
Le programme au cinéma - Clément Carpentier

En tout, 14 emplois restent menacés tant que rien n’est officialisé. Pour rassurer un peu tout le monde, Jean Mizrahi expliquait il y a pas si longtemps que « sa société n’était pas dans une logique de rationalisation et de réduction des effectifs. »