Marseille: Il n'y a plus de groupe FN à la Métropole

POLITIQUE Après la démission de trois nouveaux adjoints de Stéphane Ravier, il n’y a plus assez d’élus pour siéger. Ils devront maintenant s'inscrire sur le banc des non-inscrits... 

Clément Carpentier

— 

Stéphane Ravier est dans la tourmente.
Stéphane Ravier est dans la tourmente. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Le Front National marseillais traverse une grave crise politique. Une crise qui serait due à l’attitude de Stéphane Ravier., maire du 7e secteur de Marseille. En effet, ce dernier voit ses adjoints démissionner les uns après les autres.

Ces derniers jours, trois nouveaux élus ont décidé de lâcher le maire FN. Ils dénoncent les méthodes « dictatoriales » et une gestion « catastrophique » du 13e et 14e arrondissements de Marseille. Selon Antoine Maggio, ex-2e adjoint, Stéphane Ravier « a une gestion autocratique et les élus ne servent qu’aux petites besognes ».

>> A lire aussi : Le maire FN Stéphane Ravier perd ses deux premiers adjoints

16 élus seulement

Certains ont décidé de ne pas renouveler leur carte au Front National ou de la rendre. Du coup, ces élus, qui étaient aussi conseiller métropolitain, empêche le FN de continuer à siéger à la Métropole Aix-Marseille. En effet, il faut un minimum de 18 conseillers et aujourd’hui ils ne sont plus que 16.

Stéphane Ravier ne souhaite pour l’instant pas communiquer sur le sujet. Il affirmait simplement il y a quelques mois qu’il « s’agissait des aléas de la vie politique ».

>> A lire aussi : L'élu FN Philippe Vardon condamné à de la prison ferme après une rixe