Bouches-du-Rhône: Ça va mieux pour nos entreprises

ECONOMIE La tendance positive observée depuis début 2016 remonte le moral des chefs d’entreprise dans les Bouches-du-Rhône…

Samia Belbachir

— 

Le nombre d'escales et de passagers de croisières de passage à Marseille a progressé de 12% par rapport à la même période en 2015 et offre de belles perspectives pour le secteur du tourisme.
Le nombre d'escales et de passagers de croisières de passage à Marseille a progressé de 12% par rapport à la même période en 2015 et offre de belles perspectives pour le secteur du tourisme. — Gerard Julien afp.com

Les deux premiers trimestres de 2016 montrent un léger mieux dans les activités économiques de la métropole Aix-Marseille Provence.

Les rabais remontent le commerce. Les soldes d’été ont permis de rattraper un début d’année un peu morose avec un chiffre d’affaires stable ou en hausse pour 58 % des commerçants. On se rapproche des résultats des soldes d’été de 2013, meilleure année en termes de chiffre d’affaires depuis 9 ans.

>> A lire aussi : Les patrons des Bouches-du-Rhône s'inquiètent des «crispations» françaises

Un début de saison mitigé pour le tourisme. Marseille tire son épingle du jeu malgré une fréquentation générale en berne. Et ça s’explique surtout par l’organisation de l’Euro 2016 qui a bénéficié à 45 % des professionnels. L’attentat à Nice le 14 juillet dernier a toutefois mis un plomb dans l’aile des réservations sur le dernier trimestre de 2016.

L’immobilier progresse sur l’ancien. Les ventes sont la hausse surtout sur l’ancien dont les prix ont en moyenne baissé de 15 % sur les cinq dernières années. On constate une augmentation de 12 % sur les ventes dans l’ancien notamment grâce à des taux de prêt très bas, environ 1,20 % sur 15 ans.

Ça roule pour l’automobile. Les ventes dans le neuf sont en progression, plus 7,7 % dans les Bouches-du-Rhône à la fin juin 2016 par rapport à la même période l’an dernier. Même tendance pour les véhicules d’occasion avec une augmentation de 2,8 % des ventes dans le département.

>> A lire aussi: La pollution de l’air engendrée par les paquebots irrite les socialistes marseillais

La croisière s’amuse. Le nombre de croisiéristes et de passagers dans les aéroports est en nette hausse. Plus 12 % pour les croisiéristes avec 154 escales comptabilisées depuis début 2016. C’est moins pour l’aéroport qui enregistre une progression de 2 %. L’Euro 2016 a généré à lui seul près de 20.000 passagers.