Vaucluse: Deux partis d'extrême droite au second tour des élections départementales partielles du canton d'Orange

ELECTIONS Les candidats de la Ligue-du-Sud et le Front national sont arrivés en tête au premier tour de l'élection départementale partielle dans le canton d'Orange.

S.B.

— 

Le député-maire d'Orange Jacques Bompard, ancien membre du Front national et président de la Ligue du sud, membre de la liste du parti d'extrême-droite qui sera au second tour dimanche prochain.
Le député-maire d'Orange Jacques Bompard, ancien membre du Front national et président de la Ligue du sud, membre de la liste du parti d'extrême-droite qui sera au second tour dimanche prochain. — PASCAL GUYOT AFP

Les candidats de la Ligue-du-Sud ont devancé ceux du Front national ce week-end lors du premier tour des élections départementales partielles dans le canton d’Orange (Vaucluse) avec 41,16 % des voix contre 24,30 % pour les candidats du FN.

Un second tour 100 % extrême droite

Les électeurs auront donc le choix entre la liste de la Ligue-du-Sud, Yann Bompard, fils du député-maire d’Orange et fondateur du parti, Jacques Bompard et Marie-Thérèse Galmard, et celle du Front national composée de Jean-François Mattei et Brigitte Vigne.

Trois autres listes ont été éliminées lors de ce premier tour, la liste Les Républicains a recueilli 15,80 % des suffrages contre 13,83 % pour le Front de gauche et 4,91 % pour les écologistes. Le Parti socialiste avait quant à lui renoncé à présenter une liste "compte tenu des résultats de la gauche sur ce territoire".

Le second tour est prévu dimanche prochain, le 9 octobre.