On a retrouvé le premier club de hand de Florent Manaudou

NATATION Le nageur a décidé de se remettre au handball et son ancien coach n'est pas vraiment surpris...

C.L.

— 

Florent Manaudou s'exerce aux tirs en 2012
Florent Manaudou s'exerce aux tirs en 2012 — BAZIZ CHIBANE/SIPA

Alors comme ça, il veut jouer au hand le nageur ? Depuis que Florent Manaudou a annoncé vouloir faire une pause dans sa brillante carrière de nageur, pour s’essayer au handball, les moqueries fusent. Thierry Anti, coach du HBC Nantes, est allé jusqu’à lui conseiller de jouer à la pétanque. Mais tout ce petit monde semble oublier que Florent Manaudou a un passif de handballeur, une « dizaine d’années » comme le sportif le rappelle souvent.

Tout a commencé à Meximieux.
Tout a commencé à Meximieux. - CL

Un petit génie

Dans l’Ain où il a grandi, le club amateur de Meximieux lui a fait tenir ses premiers ballons. La ville de 7.000 habitants est voisine de la bourgade de Villieu-Loyes-Mollon, où se trouve encore le pavillon familial des Manaudou. Encouragé par son père, alors entraîneur de l’équipe sénior et son grand frère Nicolas, déjà handballeur ado, le jeune Florent découvre la discipline en « mini-hand », avant d’intégrer les moins de 11 puis les moins de 13 ans.

>> A lire aussi : «Je conseille à Manaudou de faire de la pétanque», l'entraîneur de Nantes fracasse Florent Manaudou

« Il était très doué, se souvient "Baps", son coach de l’époque, vraiment en avance sur ses copains. Là où ces coéquipiers rencontraient certaines difficultés, tout lui paraissait très très très simple. Il pouvait jouer à tous les postes, demi-centre, ailier, arrière, il était bon partout. J’essayais de le mettre en difficulté mais pff… Il y arrivait toujours. Je me rappelle avoir dit à son père de le mettre en -15 ans car il était largement au dessus. »

« S’il reprend, il ne sera pas ridicule »

Leader incontestable sur le terrain, l’emblème du Cercle des Nageurs de Marseillen’était pour autant pas le capitaine de l’équipe, la faute à une énergie pas toujours canalisée. « Il était un peu feu follet, reprend Baps, c’était un gamin hyperactif. Parfois il refusait de faire des exercices car il trouvait ça trop simple. »

>> A lire aussi : Manaudou joueur de handball? Il n'est «pas prêt» selon Jérôme Fernandez

« A fond dedans », Florent Manaudou quittera tout de même le club aux alentours de 2003, après avoir doucement délaissé le handball pour la natation. Mais revient souvent faire deux ou trois tirs avec ses anciens potes au gymnase de Meximieux où il passait tous ces week-ends. « S’il reprend, il ne sera pas ridicule, promet "Baps". Je ne dis pas qu’il va entrer en équipe de France, ça me paraît audacieux mais jusqu’en National, s’il travaille, il peut revenir et je lui souhaite. »

Ça tombe bien, le champion olympique, aussi déterminé que quand il avait 10 ans, a annoncé la couleur en toute modestie. S’il range le maillot pour le short, c’est « sans autre ambition que de donner le meilleur de (lui-même) et trouver une source de plaisir différente ». Enjoy.