RC Toulon: Boudjellal allume ses joueurs, qui vont «prendre cher»

RUGBY Le club varois peine en ce début de championnat (2 défaites et une victoire)...

C.L. avec AFP

— 

Mourad Boudjellal le 27 août 2016
Mourad Boudjellal le 27 août 2016 — NICOLAS TUCAT / AFP

Mourad Boudjellal n’a pas vraiment pour habitude de retenir les coups. Après la défaite du RC Toulon face à Brives (21-25), le président du club varois a allumé ses joueurs. Morceaux choisis :

« On pourrait envisager de travailler au service de la voirie de la ville. On a quatre matches devant nous, il ne faut pas rêver. C’est du lourd et l’équipe que j’ai vue ce soir, elle va prendre cher (…) Le niveau de jeu est très inquiétant. Il va falloir que les joueurs se responsabilisent. Les fautes, ce n’est pas les coaches qui les font. On arrive à la limite de ma patience. (…) Cela ne veut pas dire forcément que je vais virer les coaches. Je peux me virer moi-même. Qu’on puisse foutre presque huit ans en l’air sur un match, c’est honteux. Sur ce que je vois aujourd’hui on joue le maintien (…) On est nul ».

Dominguez enfonce le clou

Le remplaçant de Bernard Laporte, Diego Dominguez, a confirmé les attaques de son président. « On ne mérite pas de gagner. Beaucoup trop de fautes, c’est impossible. On a souffert dans la conquête, on ne garde pas le ballon, on ne se fait pas de passes. C’est une blague, ce n’est pas possible. Quand tu fais tomber 60 ballons, tu es nul. Il n’y a pas d’autre explication. »

Après s’être incliné à Bayonne (28-23) et avoir battu Pau (18-22), les Toulonnais ont signé samedi leur deuxième défaite du championnat.