SeLoger: Fin de la baisse des prix de l'immobilier à Marseille

IMMOBILIER Le statu quo règne désormais dans le prix des habitations de la cité phocéenne, après une longue période de baisse…

20 Minutes avec agence

— 

Marseille, le 22 septembre 2015, un immeuble dans le centre-ville de Marseille.
Marseille, le 22 septembre 2015, un immeuble dans le centre-ville de Marseille. — Mickaël Penverne / 20 Minutes

Le prix des logements anciens à Marseille (Bouches-du-Rhône) s’est stabilisé, selon l’édition de juillet 2016 du baromètre LPI – SeLoger. Ce statu quo intervient après une longue tendance baissière, constatée lors du dernier trimestre 2015 et du premier trimestre 2016.

C’est en partie la forte progression des prix à la signature (+13,6 %), constatée dans le XIIe arrondissement, qui explique la fin de la baisse. Mais avec des hausses respectives de 3 et 3,1 %, les Ier et IXe arrondissements ont également contribué au phénomène.

Un tarif inférieur à la moyenne nationale

Tous quartiers confondus, le prix du mètre carré dans la cité phocéenne atteint 2.641 euros dans l’ancien, un tarif assez nettement inférieur à la moyenne nationale, qui est, elle, de 3.494 euros d’après les chiffres de juillet.

>> A lire aussi : Marseille: Les loyers repartent très légèrement à la hausse

Avec 3.524 euros au mètre carré, le VIIe arrondissement de la cité phocéenne, où se trouvent notamment le Roucas Blanc ou Bompard, est le plus cher de la ville. Contrairement, tout en bas de la liste, au XIVe (Le Canet, Bon Secours), avec un tarif moyen de 1.322 euros.