Affaire Morandini: Pour «Corse Matin», l’Ile de Beauté «a bon dos»

MEDIAS Le quotidien s’est fendu d’un édito où il sabre Jean-Marc Morandini qui a cru bon faire référence à ses origines insulaires…

B.C.

— 

L'animateur Jean-Marc Morandini, lors de sa conférence de presse du 19 juillet 2016.
L'animateur Jean-Marc Morandini, lors de sa conférence de presse du 19 juillet 2016. — SEVGI/SIPA

Qu’on mêle l’Ile de Beauté à la scabreuse affaire qui agite aujourd’hui le PAF, au journal Corse-Matin on apprécie moyennement. Lors de sa surréaliste conférence de presse, mardi, Jean-Marc Morandini clôturait sa contre-attaque  face aux accusations de pressions exercées auprès de jeunes acteurs pour s’exhiber par un « Je suis Corse et chez moi, il y a deux choses sacrées c’est l’honneur et la famille. Ils ont piétiné ces valeurs… Et ça, je ne l’oublierai jamais ».

>> A lire aussi : Affaire Morandini: Chantage, complot... Finalement, l'animateur a-t-il éclairci les choses?

Piteux…

Une référence à ses origines insulaires fraîchement accueillie. Sous le titre « Un homme d’honneur », le quotidien n’y va pas par quatre chemins. « La Corse a bon dos. Un coup, on l’associe à la violence endémique - quand elle n’est pas génétique. Un coup, on la mentionne en brandissant les valeurs sacrées de l’honneur et de la famille. », relève le journal.

Et d’ajouter : « En pleine tourmente dans l’affaire du déroulement (très controversé) de ses castings "scabreux" […] Jean-Marc Morandini a cru bon de se réfugier derrière ses » origines « insulaires, sorties du chapeau pour tenter de plaider "non coupable" », clôturé par simple mais foudroyant « Piteux ». Allez, tout ça c’est un «goffu » comme on dit en Corse.