Marseille: La vente de la Corsica Linea (ex-SNCM) validée

ECONOMIE Le comité d'entreprise a abandonné ses poursuites...

20 Minutes avec AFP

— 

Le "Jean Nicoli" à Marseille.
Le "Jean Nicoli" à Marseille. — AFP

Le comité d’entreprise de la Corsica Linea, ex-SNCM, s’est désisté de son action judiciaire contre la cession de la compagnie au consortium d’entrepreneurs corses Corsica Maritima. Cet abandon des poursuites met un terme à la procédure et valide ainsi la vente de l’ex-SNCM.

Quelques semaines à peine après avoir été désigné repreneur de la SNCM, l’entrepreneur corse Patrick Rocca avait cédé ses parts au consortium Corsica Maritima, qui était lui aussi candidat à la reprise.

A lire : La Corsica Linea se lance à l'assaut de la saison estivale

satisfaction de la direction

L’intersyndicale et le comité d’entreprise s’étaient prononcés contre cette cession des parts de la compagnie, rebaptisée Corsica Linea dans la foulée. Les syndicats jugeaient qu’elle allait contre le jugement de reprise rendu par le tribunal de commerce de Marseille.

« C’est avec satisfaction que Corsica Linea prend acte de la décision du comité d’entreprise du 12 juillet de se désister de son recours contre la cession des parts de Patrick Rocca SAS vers CM Holding devant le tribunal de commerce de Marseille », écrit mardi Corsica Linea dans un communiqué.