Bouches-du-Rhône: L'activité a repris à l'incinérateur de Fos-sur-Mer

SOCIAL Le conflit avait duré près de trois semaines…

20 Minutes avec AFP

— 

Dans l'incinérateur de Fos-sur-Mer (archives)
Dans l'incinérateur de Fos-sur-Mer (archives) — P.magnien / 20 minutes

Le travail a repris après près de trois semaines de grève à l’incinérateur de Fos-sur-Mer qui traite les ordures de l’agglomération marseillaise. « La reprise du travail des salariés grévistes s’est déroulée mardi au premier poste du matin », indique le groupe EveRé dans un communiqué.

Dans un communiqué, l’Union départementale CGT des Bouches-du-Rhône avait affirmé que cette grève - « contre la loi travail et pour porter un cahier revendicatif propre à l’entreprise » - avait « permis une grande victoire ». « La direction a dû céder sur l’essentiel du cahier revendicatif », portant entre autres sur des embauches et l’attribution d’une prime mensuelle.

A lire : Déjà deux semaines de grève au centre de traitement des déchets

Aucun lien avec la grève

Dans son communiqué, le groupe affirme au contraire que les revendications des salariés citées par la CGT sont « des sujets spécifiques internes à EveRé, qui n’ont strictement aucun lien avec la grève », et qui sont « traités et discutés depuis plusieurs mois dans le cadre des réunions du comité d’entreprise, entre l’ensemble des représentants du personnel et la direction ».

Les salariés du site étaient en grève depuis le 8 juin et empêchaient les camions de déchets d’y pénétrer. EveRé avait saisi la justice pour demander le déblocage du site. Les entrées avaient été débloquées par les forces de l’ordre le 24 juin.