Marseille: Les marins-pompiers de l'aéroport s'entraînent au pire dans des carcasses

SOCIETE Une nouvelle aire d'entraînement a été inaugurée mercredi près de l'aéroport de Marignane...

M.P.
— 
Les marins-pompiers en exercice à l'aéroport de Marignane
Lancer le diaporama
Les marins-pompiers en exercice à l'aéroport de Marignane — MickaÎl Penverne / 20 Minutes

Les marins-pompiers de Marseille ont inauguré mercredi leur nouvelle aire d’entraînement dédiée au sauvetage et à la lutte contre les incendies dans les avions. Située près de l’aéroport de Marignane, cette aire de deux hectares est l’une des plus grandes de France. Elle est équipée de cinq carcasses d’avions (un Mercure, une Caravelle, un Beechcraft, un hélicoptère…) qui doivent permettre aux 66 militaires de s’entraîner dans des conditions quasiment réelles.

Les marins-pompiers en exercice à l'aéroport de Marignane
Les marins-pompiers en exercice à l'aéroport de Marignane - Mickaël Penverne / 20 Minutes

Mercredi, les hommes du bataillon ont simulé un incendie dans les réacteurs du Monster qui contient plusieurs générateurs de fumées froides (non-toxiques). En quelques minutes « l’incendie » a été maîtrisé grâce notamment à un véhicule incendie mousse (VIM). « On avait déjà une aire d’entraînement mais avec celle-ci, on peut tourner autour des avions et parfaire nos positionnements », précise le lieutenant de vaisseau Guillaume Daessle.

Ces nouveaux équipements doivent permettre de reconstituer « quasiment tous les scénarios possibles », ajoute-t-il. Les marins-pompiers ont l’obligation de s’entraîner au moins une fois par jour, une heure durant. Pour conduire ces exercices quotidiens, ils disposent désormais d’une tour de contrôle et d’un poste de commandement. L’aménagement de cette nouvelle aire d’entraînement a coûté 120.000 euros, financés par l’aéroport.

Les marins-pompiers en exercice à l'aéroport de Marignane
Les marins-pompiers en exercice à l'aéroport de Marignane - MickaÎl Penverne / 20 Minutes

7.200 litres d’eau par minute

Marseille-Provence est le seul aéroport civil français dont la sécurité est assurée par des militaires. Il compte, au total, 112 hommes et femmes dont 66 au Service de sauvetage et de lutte contre les incendies d’aéronefs (SSLIA) et 46 au centre de secours d’Airbus Helicopters, dont les usines et le nouveau centre R & D se situent juste à côté des pistes. Les marins-pompiers disposent de 28 véhicules dont deux bateaux et trois VIM capables de projeter plus de 7.200 litres d’eau par minute.

Depuis sa réouverture en 1944, l’aéroport de Marignane n’a pas connu d’accidents majeurs. En août 1969, une Caravalle de la compagnie Alitalia a effectué une approche beaucoup trop rapide ratant son atterrissage. Malgré le déploiement de son parachute, l’appareil a terminé sa course dans l’étang de Berre, faisant deux blessés. Un mois après, une Caravelle d’Air France, cette fois, a connu un incident au décollage. L’appareil a été contraint de se poser sur le ventre mais les 93 passagers sont sortis indemnes.