Marseille: Le parking souterrain du parc Longchamp refait surface

INITIATIVE Le projet a maintenant 10 ans…

A.R.
— 
Marseille le 14 avril 2014 - L'entrée du palais Longchamp, côté boulevard Longchamp.
Marseille le 14 avril 2014 - L'entrée du palais Longchamp, côté boulevard Longchamp. — P.Magnien / 20 Minutes

Ça sera un poirier. Emmené par Europe Ecologie les Verts (EELV), un collectif d’habitants va planter un arbre fruitier vendredi à 18 heures au Parc Longchamp (4e), sur la parcelle du jardin zoologique.

Depuis 10 ans, un projet de parking souterrain est dans les cartons. « C’est une piqûre de rappel, pour dire que l’on reste vigilant pour la préservation de ce dernier poumon vert du centre-ville, souligne Théo Challande, le porte-parole d’EELV des 4e et 5e arrondissements. Mais aujourd’hui, il n’y a plus de volonté politique de faire ce parking, le projet n’existe plus et le permis de construire a expiré. »

« Le projet va bel et bien voir le jour »

Faux, répond Bruno Gilles (LR), le maire du 3e secteur. Désormais sous la houlette de la métropole, le projet va bel et bien voir le jour selon lui. « Ça fait 10 ans que j’attends ce parking, c’est un sujet que l’on va ressortir rapidement pour compléter l’offre du quartier avec les transports en commun des Cinq avenues. »

Le parking de 450 places ferait office de parc relais et de parking résident. « Le permis de construire est toujours valable, indique l’élu. Restent les négociations financières avec la société Q-Park avant de lancer les travaux qui devraient durer 18 mois. »

« La Métropole étudie actuellement les moyens juridiques de poursuivre cette opération »

La construction de ce parking, qui vise à reconstituer l’offre de stationnement réduite par le passage du tramway dans le quartier, fait l’objet d’une délégation de service public (DSP) confiée en 2006 à Q-Park. Plusieurs fois attaquée, la construction a été suspendue jusqu’en 2012, année où l’appel des détracteurs au projet est définitivement rejeté.

Finalement, « l’absence de réaction immédiate de l’exécutif de MPM à l’époque n’a pas permis de poursuivre la mise en œuvre du contrat DSP comme il avait été conclu, souligne dans un communiqué le conseil de territoire Marseille Provence. La Métropole étudie actuellement les moyens juridiques et contractuels de poursuivre cette opération dans le cadre de la DSP confiée à Q-Park, ou à défaut dans un autre cadre. »

Des arbres centenaires

Les détracteurs protestent notamment contre l’abattage d’arbres centenaires pour construire ce parking souterrain. Réunis au sein des collectifs SOS Longchamp, Stop Parking Longchamp et Laisse Béton, ils ont notamment réuni 15.000 signatures pour une pétition contre le projet. « Les arbres centenaires sont morts à cause d’une maladie et nous avons prévu d’investir 1 million d’euros pour végétaliser la dalle sur le parking souterrain », souligne Bruno Gilles.