Marseille: Entre 5.000 (police) et 140.000 (CGT) manifestants contre la loi travail

SOCIAL La manifestation s'est déroulée sans incident...

Mickael Penverne

— 

Mardi, sur la Canebière à Marseille.
Mardi, sur la Canebière à Marseille. — Mickaël Penverne / 20 Minutes

Les différences de chiffres sont toujours aussi sidérantes. Entre 5.000 personnes, selon la police, et 140.000, selon la CGT ont défilé mardi matin dans les rues du centre-ville pour protester contre la loi travail. Parti du Vieux-Port, le cortège a remonté la Canebière avant de prendre le cours Lieutaud. La manifestation s’est déroulée sans incident.

Par ailleurs, la mobilisation se poursuit contre le texte avec des actions dans plusieurs entreprises. L’incinérateur de Fos-sur-Mer, qui traite les déchets de l’agglomération marseillaise, est bloqué depuis jeudi dernier « par des grévistes de la CGT », a indiqué Guy Teissier, président du conseil de territoire Marseille-Provence.

>> A lire aussi : Bernard Cazeneuve dénonce les «postures» de ceux qui s'en prennent aux policiers

Un surcoût de 50.000 euros

La collectivité a dû faire appel à des sociétés privées pour assurer le transport des déchets ménagers et leur enfouissement et ainsi « assurer la continuité du service public de la collecte des déchets ménagers (…). Le surcoût est de 50.000 euros par jour ! »

Guy Teissier a demandé au préfet de « libérer » le centre de déchets et « retrouve un fonctionnement normal, sur son rythme habituel de 415.000 tonnes de déchets reçues, traitées et valorisées annuellement ».