Le bowl de Marseille pourrait (enfin) être rénové en 2017

SKATE Un projet solide est en cours...

C.L.

— 

Le bowl de Marseille en 2014
Le bowl de Marseille en 2014 — Y.Mollemeyer

Des fissures, des trous. Le très réputé bowl du Prado à Marseille se dégrade doucement d’années en années. Alors qu’il est rafraîchi au coup par coup chaque été, une rénovation profonde est sur le point d’être lancée.

D’après nos informations, un projet initié par une agence d’architecture locale, est en passe de voir le jour.

Un projet moins coûteux

Pour la première fois, plusieurs structures locales sont consultées simultanément par la Ville. L’association de roller AMSCAS, organisatrice du Pro Bowl Contest des 4 et 5 juin, comme l’école de Skatebord Board Spirit Marseille, ont notamment été associées au projet. « C’est une forme de mutualisation d’études », explique Mike, directeur d’AMSCAS. La valeur montante du skate marseillais, Vincent Matheron, fait également partie de l’aventure.

Cette fois, « le bowl sera refait en profondeur », assure l’entreprise qui remettra officiellement son offre à la mairie dans les semaines à venir. La Ville, décidée à soigner une bonne fois pour toutes le skatepark le plus connu de France, semblait réticente à investir les 700.000 euros estimés jusqu’ici. Elle pourrait consentir à la réalisation d’un projet moins coûteux, qui se concentrerait sur le bowl et repousserait à plus tard, les améliorations souhaitées sur les infrastructures environnantes. Si ce projet est retenu, ce qui est bien engagé, d’après des proches du dossier, les travaux pourraient commencer début 2017, année de Marseille capitale du Sport, pour être finalisés au printemps prochain.

« Chaque année, on rebouche les trous »

La perspective réjouit déjà les utilisateurs. « Chaque année, on rebouche les trous pour l’été, soupire Sylvain Moussilmani, organisateur de la Sosh Freestyle Cup, on se doit de proposer une surface adaptée aux riders de niveau international que nous accueillons ».

« Ça fait un moment qu’on demande une rénovation complète, confirme Jeremie Grynblat, agent d’athlètes et ancien skater, la première couche de béton refaite il y a 10 ans, s’est craquelée au fur et à mesure. » Une pétition lancée en février 2016, demandait une nouvelle fois la réfection complète du skatepark.  Décapé et repeint en 2010, le bowl pourrait cette fois être repensé de fond en comble, avec des ajouts de ferrailles, des margelles et même une redéfinition des courbes. Un vrai coup de neuf, enfin.