La mascotte du Giro interdite dans les Hautes-Alpes... parce que c'est un loup

CYCLISME Un syndicat a refusé la présence de l'animal en peluche...

C.L.

— 

La mascotte du Giro, Lupo Wolfie, le 7 mai 2016
La mascotte du Giro, Lupo Wolfie, le 7 mai 2016 — Vincent Jannink / ANP / AFP

C’était la mascotte de trop. Le tour cycliste d’Italie sera de passage dans les Hautes-Alpes, le 27 (Pinerolo >  Risoul) et 28 mai ( Guillestre > Sant’Anna di Vinadio). Mais sans Lupo Wolfie. La peluche en forme de loup à maillot rose du Giro n’est pas la bienvenue dans les montagnes françaises.

« Une pure provocation »

« Les éleveurs souffrent de la prédation du loup depuis de nombreuses années, explique un communiqué d’agriculteurs du département. Nous nous battons syndicalement pour pouvoir exercer notre métier dignement, c’est-à-dire pour protéger nos troupeaux de ce prédateur. L’affichage d’une telle mascotte au milieu de nos pâturages, qui plus est soutenue par des associations écologistes, est une pure provocation qui n’est humainement pas acceptable pour les éleveurs. »

 

#giroditalia #carovana si parteeee

Une photo publiée par Monica (@monica74k) le 19 Mai 2016 à 2h08 PDT

Les agriculteurs des Hautes-Alpes, qui s’estiment victimes d’une tolérance à l’égard de l’animal, précisent leur ras-le-bol, « de voir le loup uniquement présenté à l’opinion publique comme une gentille peluche. »