RC Toulon: Enfin un «combat» de gagné contre Castres

RUGBY Les Varois reviennent dans la course...

C.L. avec AFP

— 

Josua Tuisova tente d'échapper à Benjamin Urdapiletta à Toulon le 8 mai 2016
Josua Tuisova tente d'échapper à Benjamin Urdapiletta à Toulon le 8 mai 2016 — BERTRAND LANGLOIS / AFP

Toulon s’est bien replacé dans la course aux deux premières places en battant Castres (17-7), après deux défaites à domicile, et revient à un petit point de Montpellier, dimanche pour la 23e journée du Top 14.

>> A lire aussi : Coach, joueurs, stade... 2016 est l’année de tous les changements au RCT

Le Castres Olympique hérite de la maudite septième place, doublé par Toulouse et Bordeaux-Bègles. Le RCT s’est rassuré au classement en reprenant six longueurs d’avance sur Toulouse, le 5e, sécurisant au moins un quart à domicile, mais aussi en mêlée, plus conquérante que ces derniers temps. « Je suis satisfait, soulagé, a commenté Bernard Laporte. Il ne faut pas subir le combat mais le gagner. Ceux qui sont rentrés aujourd’hui sur le terrain avaient cette envie. Vu les conditions climatiques, c’était d’abord un match d’avants. Et aujourd’hui, on a gagné ce combat. »

Quade Cooper maladroit

En revanche, les Toulonnais ont encore commis de nombreuses approximations avec le ballon, pas toutes excusables par la pluie qui a douché Mayol. Le RCT a mis une heure à mater les Castrais. Il a marqué ses premiers points sur une pénalité au pied des poteaux de Jonathan Pélissié (23), au bout d’une action initiée par Frédéric Michalak.

Après plusieurs actions menaçantes du CO, notamment dues aux maladresses de Quade Cooper, le RCT a trouvé l’ouverture par Tuisova. Michalak a encore une fois éclairé un match chiche en grandes envolées, en jouant très vite, mais au pied cette fois, un ballon pour Juan-Martin Fernandez-Lobbe, qui l’a laissé échapper à un mètre de la ligne, manquant un essai qu’il n’avait plus qu’à sortir du four (52). Le futur Lyonnais a terni sa performance en offrant un ballon aux Castrais qui abouti à l’essai de Thomas Combezou (79).