«Air cocaïne»: Le verdict pour Nicolas Pisapia est attendu le 7 juin

JUSTICE Ses parents seront reçu le 17 mai au Quai d'Orsay...

M.P.

— 

Nicolas Pisapia.
Nicolas Pisapia. — ERIKA SANTELICES AFP

Le parquet de Saint-Domingue a requis la confirmation en appel de la condamnation à 20 ans de prison de Nicolas Pisapia, pour trafic de drogue dans le cadre de l’affaire dite « Air Cocaïne ». « Ce n’est pas une surprise pour nous, nous savions que le parquet allait maintenir ses réquisitions », a indiqué son avocat, Julien Pinelli. Le verdict est attendu le 7 juin prochain.

Lors de l’audience précédente, le 25 avril, la défense avait demandé l’abandon des poursuites à son encontre. « Je ne suis coupable de rien, je suis innocent », avait affirmé devant la cour d’appel celui qui est présenté comme le passager du jet intercepté en mars 2013 à l’aéroport de Punta Cana avec 680 kg de cocaïne à son bord. Nicolas Pisapia est originaire de Velaux, près d’Aix-en-Provence.

A lire : Les soutiens de Nicolas Pisapia dénoncent les reports d'audience à répétition

Une décision impartiale

Le procès en appel de Nicolas Pisapia, rejugé en compagnie de quatre prévenus dominicains, a débuté en janvier mais a subi depuis plusieurs reports. « Nous espérons que les juges de la cour d’appel sauront discerner le vrai du faux, qu’ils prendront une décision impartiale et juste fondée sur une étude objective du dossier annulant le verdict du 14 août 2015, et qu’ainsi l’innocence de Nicolas sera enfin reconnue lui permettant de revenir libre en France et de retrouver son enfant », souligne l’Association de soutien à Nicolas Pisapia dans un communiqué.

Les parents du Français seront reçus le 17 mai par le chef du cabinet du ministère des Affaires étrangères. Ils seront accompagnés notamment du député (LR) Christian Kert et du socialiste Jean-Pierre Maggi, qui ont apporté leur soutien à la famille. « Pour notre fils une action de la diplomatie française auprès des autorités dominicaines est devenu vitale », écrivent Claude et Monique Pisapia.