OM: «Je me casse», comment Michel a essayé (sans succès) de démissioner

FOOTBALL Margarita Louis-Dreyfus a refusé de laisser partir l'Espagnol...

C.L.

— 

Michel, entraîneur de l'Olympique de Marseille en République Tchèque le 9 décembre 2015.
Michel, entraîneur de l'Olympique de Marseille en République Tchèque le 9 décembre 2015. — Radek Petrasek/AP/SIPA

Il aurait pu partir tout seul, sans demander son reste, mais non. Dans un entretien à France Football, Basile Boli révèle une anecdote troublante sur le vestiaire olympien. Après la défaite à Bastia (2-1) début avril, avant d’embarquer pour Zurich en jet privé, Michel aurait tenté de démissionner.

« Michel craque et dit : "Je me casse", raconte le nouveau coordinateur sportif de l’OM. Il s’adresse aux joueurs pour dire qu’il démissionne… Après, MLD a refusé cette démission, mais un truc s’était cassé. Je pense qu’un coach qui déclare qu’il s’en va, c’est qu’il n’y est plus. »

La communication chaotique de l’OM

Le lendemain matin, l’entraîneur espagnol, accompagné de Frank Passi et Vincent Labrune, s’était entretenu avec l’actionnaire en Suisse. Quelques heures après, Margarita Louis-Dreyfus publiait un communiqué félicitant le « professionnalisme » de Michel et assurant son maintien. Avant de tenter de le licencier pour faute grave de « comportement », dix jours plus tard.

L’anecdote révélée par Boli sème un peu plus la confusion sur la stratégie de l’actionnaire. On se demande un peu aussi pourquoi l’ancien défenseur a confié cette histoire, qui ne risque pas de redorer l’image de l’OM.