OM: « C'est désolant » à la maison, déplore Frank Passi

FOOTBALL Frank Passi se réfugie derrière un discours proche de celui de Michel...

Propos recueillis par Christine Laemmel

— 

Frank Passi à Marseille le 24 avril 2016
Frank Passi à Marseille le 24 avril 2016 — B.Horvat

La mine préoccupée et les réponses lapidaires, Frank Passi s’est montré fataliste après le nul de Marseille à domicile contre Nantes (1-1). Le remplaçant de Michel en a profité pour tacler l’arbitrage.

>> A lire aussi : L'équipe «doit garder ce mode de combat» pour assurer le maintien, martèle Passi

Qu’est-ce qu’il a manqué à l’OM ?
Beaucoup de rythme en première mi-temps. On n’est pas rentré dans le match comme il le faut. Ce but [de Nkoulou csc] qui est un peu le fait du hasard, les a ramenés à un niveau inférieur à celui vu à Sochaux. Après, à 10 contre 11, on n’avait plus les armes pour gagner. Depuis le début de la saison, on a pas mal d’événements contre nous. Les joueurs se battent pour revenir au score, c’est l’essentiel.

Un mot sur cette absence de victoires au Vélodrome depuis le 13 septembre ?
C’est désolant. On s’était dit ça fait sept mois, il faut qu’on change les choses. On passe 50 minutes à travailler une victoire, on a quand même bien défendu, on aurait pu changer les choses.

Pensez-vous qu’il y a un manque de talent des joueurs ?
Il y a un manque de confiance surtout.

Et l’expulsion de Romao, c’est rageant ?
Oui mais la même faute cinq minutes après, c’est rageant aussi. Ca fait partie des événements depuis le début de la saison.

>> A lire aussi : Le Nantais Yacine Bammou ne s’est pas fait des potes à Marseille

Dans le vestiaire, il y a encore de la volonté ?
Ils ont envie de changer les choses, il n’y a pas de problème de ce côté-là.

L’objectif, ça reste la finale de Coupe de France contre le PSG ?
C’est évident que si on arrive à gagner des matchs avant, on sera mieux.

L’homme en forme du moment, c’est Florian Thauvin ?
Flo, en marquant, a pris un capital confiance, mais ça reste individuel.