Marseille: Une pétition a-t-elle sauvé la Tour des Catalans?

PATRIMOINE Plus de 10.000 personnes ont signé un appel à restaurer ce lazaret historique de la plage. La mairie va lancer une étude technique dans l’année…

Caroline Delabroy

— 

La Tour des Catalans.
La Tour des Catalans. — Caroline Delabroy / 20 Minutes

Certains ont déjà descendu les chaises longues en plastique. La plage des Catalans version 2016 commence à s’apprêter pour la saison balnéaire. Si au nord de l’anse, les travaux de démolition du Calypso et de l’ancienne pizzeria des Catalans sont tout juste terminés, le côté sud entame déjà une autre histoire. Enfin, presque.

A côté de la nouvelle plateforme, du ponton rénové et des nouveaux espaces en gradins, la Tour du Lazaret fait peau de chagrin. Des filets de sécurité empêchent la chute de pierres, des traces d’anciens graffitis se devinent encore.

>> A lire aussi : Marseille: La démolition des restaurants de la plage des Catalans a débuté

Plus de 10 000 signataires

« Le projet de la ville est de la conserver », assure Didier Réault, adjoint au maire en charge de la mer et du littoral. Une précision pas inutile après la pétition en ligne lancée il y a un mois pour « sauver la Tour des Catalans ». Plus de 10.000 personnes ont signé ce cri du cœur d’un ancien commissaire de la marine nationale, qui s’est ému du sort de ce lazaret élevé en 1558. Durant des années, l’édifice a servi « d’infirmerie », ou plutôt de quarantaine, à des marins et voyageurs que l’on craignait atteints de maladies contagieuses.

Le 22 avril 2016, une pétition sauve la tour de la plage des Catalans à Marseille
Le 22 avril 2016, une pétition sauve la tour de la plage des Catalans à Marseille - Caroline Delabroy / 20 Minutes

La pétition s’alarme de « l’état d’abandon incompréhensible » de la tour, estimant qu’elle est sur « le point de disparaître si aucune action de préservation, de consolidation et de restauration n’est entreprise en toute urgence ». L’inquiétude est d’autant plus forte que cette tour n’est pas classée. « Si elle n’a pas le statut de monument historique, elle en a au moins le caractère », estime Didier Réault, un peu surpris de l’ampleur de la pétition.

12 millions d’euros investis sur la plage

« Sur cette plage, nous avons la concession de l’Etat depuis trois ans et pour neuf années encore, rappelle-t-il. Nous investissons 12 millions d’euros pour l’aménager et la sécuriser. Vous n’imaginez pas que nous allons laisser cette tour ainsi, à côté d’une plage moderne ? » Reste qu’il faudra attendre, quelques années sans doute encore, pour lui imaginer un futur.

>> A lire aussi : Le dernier été totalement public des Catalans

Selon Didier Réault, une étude technique va être lancée « dans le cours de l’année » sur l’état de conservation de la tour, et la façon dont elle pourrait être restaurée. L’élu n’exclut pas un lieu d’exposition ouvert au public. « Avec les travaux de la plateforme sud, nous avons déjà limité la fragilité des fondations de la tour », affirme-t-il. A ses pieds, au 1er juin prochain, la plage privée étalera quoiqu’il en soit ses transats. « L’opérateur est en train de se préparer pour être prêt », déclare Didier Réault.

Le 22 avril 2016, une pétition sauve la tour de la plage des Catalans à Marseille
Le 22 avril 2016, une pétition sauve la tour de la plage des Catalans à Marseille - Caroline Delabroy / 20 Minutes