Corse: Jean-Michel Baylet annonce une aide de 100 millions d'euros

ÉCONOMIE Le ministre de l'Aménagement du territoire annonce une aide 100 millions d'euros pour régler les emprunts toxiques...

M.P. avec AFP

— 

Jean-Michel Baylet (PRG), ministre des Collectivités locales, lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale à Paris.
Jean-Michel Baylet (PRG), ministre des Collectivités locales, lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale à Paris. — ERIC FEFERBERG AFP

Le ministre de l’Aménagement du territoire Jean-Michel Baylet, par ailleurs président du Parti radical de gauche, a annoncé mardi qu’une aide de près de 104 millions d’euros était accordée à la Collectivité territoriale de Corse (CTC) pour le règlement d’emprunts toxiques souscrits en 2011.

La décision de verser cette somme « fait suite à une demande adressée en avril 2015 par la CTC qui souhaitait bénéficier du fonds créé par l’Etat en soutien aux collectivités ayant souscrit des emprunts structurés », indique un communiqué. Ce fonds, doté de trois milliards d’euros, est opérationnel depuis septembre 2015. Il peut aider les collectivités qui souhaitent sortir de leurs emprunts à risques.

Un trou de 107 millions

L’assemblée de Corse a adopté vendredi le budget 2016 de la CTC prévoyant un emprunt de 128,5 millions d’euros pour résorber un passif de 107 millions sur les exercices 2014 et 2015 laissé par la majorité de gauche, dirigée à l’époque par Paul Giacobbi, leader du Parti radical de gauche sur l’île de Beauté.

Jean-Michel Baylet doit effectuer une visite en Corse le 13 mai.