Vente de l'OM: Le DG du club Luc Laboz confirme que la direction «n'était pas au courant»

FOOTBALL Margarita Louis-Dreyfus a bien snobé la direction...

C.L. avec AFP

— 

Le centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus sous protection policière le 21 mars 2016
Le centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus sous protection policière le 21 mars 2016 — BERTRAND LANGLOIS / AFP

L’annonce de la vente de l’Olympique de Marseille est « une bonne nouvelle » pour les dirigeants actuels, a dit à l’AFP le directeur général de l’OM, Luc Laboz, dans la nuit de mercredi à jeudi.

>> A lire aussi : Comment Margarita Louis-Dreyfus a snobé la direction en annonçant la vente de l'OM

« C’est conforme au cahier des charges fixé par Vincent Labrune », a dit Laboz, assurant que le président et lui « ne se sentent pas floués » par cette annonce faite directement par l’actionnaire, Margarita Louis-Dreyfus, à travers un communiqué, mercredi.

« Le mérite de la clarté »

« Certes on n’était pas au courant de la publication du communiqué », a-t-il admis, mais « nous travaillons sur cette vente depuis des mois, que quelque chose se concrétise ne peut que nous ravir ».

>> A lire aussi : L'OM est officiellement à vendre

Cette annonce a « le mérite de la clarté, nous avions un peu souffert que la position de vendre le club ne soit pas clairement assumée ». « MLD » avait laissé entendre qu’elle ne conserverait pas éternellement l’OM, hérité de son mari, Robert Louis-Dreyfus, mais n’avait jamais ouvertement dit vouloir vendre, parlant plutôt « d’attirer de nouveaux investisseurs ».

Luc Laboz a ajouté qu’ils étaient « sans état d’âme pour accomplir (leur) mission, Vincent Labrune a beaucoup travaillé pour préparer le terrain et trouver des pistes ».