Marseille: Martine Vassal envoie balader Christian Estrosi sur le RSA

ECONOMIE La présidente du conseil départementale des Bouches-du-Rhône n'apprécie pas la proposition de Christian Estrosi sur la suppression du RSA...

M.P.

— 

Martine Vassal.
Martine Vassal. — BORIS HORVAT AFP

La présidente (LR) du conseil départemental des Bouches-du-Rhône ne semble pas avoir apprécié la proposition de Christian Estrosi, président (LR) du conseil régional de PACA à propos du RSA.

Le maire de Nice a proposé il y a quelques jours de supprimer le RSA pour les demandeurs d’emploi qui refuseraient deux offres d’emploi « raisonnables », c’est-à-dire à 85 % de leur dernier salaire. Il est temps, selon lui, d’arrêter « le jeu des allocations ».

A lire : Christian Estrosi met la pression sur les chômeurs et Pôle emploi

Fraudeurs et fainéants

Martine Vassal lui a répondu mercredi, à l’occasion du premier forum de l’emploi organisé par le département. Selon La Provence, qui rapporte ses propos, la présidente du conseil départemental - qui verse le RSA - s’est d’abord interrogé : « Qu’est-ce qu’on entend exactement par raisonnable ? »

Avant de renvoyer Christian Estrosi à ses « stéréotypes » : « Il faut arrêter les stéréotypes disant qu’il n’y a que des fraudeurs, que des fainéants (…).  Le succès de ce forum prouve que les gens ont envie d’un travail et que les entreprises ont des besoins. On a même été obligés d’en refuser une centaine ».

A l’inverse, le président (LR) du conseil départemental des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, s’est déjà montré favorable à cette mesure. Une mesure qui pourrait, selon lui, favoriser la réinsertion des bénéficiaires au marché du travail.