L'OM est officiellement à vendre, Labrune n'était pas au courant et Gaudin «prend acte»

FOOTBALL L'actionnaire Margarita Louis-Dreyfus l'a annoncée ce mercredi...

C.L.

— 

Margarita Louis-Dreyfus le 1er août 2015 au Stade Vélodrome
Margarita Louis-Dreyfus le 1er août 2015 au Stade Vélodrome — BERTRAND LANGLOIS / AFP

C’est officiel, l’Olympique de Marseille est à vendre. L’actionnaire du club, Margarita Louis-Dreyfus, l’a annoncé ce mercredi.

>> A lire aussi : On a trouvé qui va racheter l'OM

Dans un courrier adressé aux clubs de supporters, puis dans un communiqué officiel publié deux heures plus tard sur le site de l'OM, la femme d’affaires, propriétaire depuis le décès de son mari Robert Louis-Dreyfus, en juillet 2009. explique vouloir céder le club « au meilleur investisseur possible pour le long terme ».

Pas une question d’argent

« Je comprends la frustration de ne pas voir l’OM pouvoir être compétitif à ce niveau, écrit l’actionnaire (…) Le prix n’est pas ma préoccupation première, par contre la capacité du nouvel actionnaire à construire une équipe qui gagne au plus haut niveau est essentielle. À l'instant ou l'acheteur sera sélectionné j'en informerai Monsieur le Maire et les supporters. » Jean-Claude Gaudin a indiqué dans un communiqué prendre « acte de la décision » et a dit vouloir « accompagner » MLD dans la recherche d'un « repreneur solide ». 

Rappelant avoir injecté « plusieurs dizaines de millions d'euros », dans le redressement du club, elle dit croire que « le temps des mécènes est révolu ». La veuve de RLD assure qu'elle « ne blâme personne pour nos pauvres résultats de cette saison, j'en prends la responsabilité pleine et entière », écrit-elle encore.

Labrune pas au courant?

Contacté par La Provence, le président olympien Vincent Labrune, stupéfait, aurait répondu au quotidien régional, qu'il n'était absolument pas au courant. Une information corroborée par d'autres sources, qui affiorment que le communiqué aurait été rédigé par le cercle de proches de MLD, dont l'avocat de club, Igor Levin. Le patron, pris en grippe par les supporters, aurait donc bel et bien été court-circuité. 

« Ce n’est pas une surprise, a réagi Patrick Kanner, le ministre des Sports, on savait qu’une discussion était engagée (…) Je souhaite bonne chance à Marseille pour de nouvelles perspectives. » MLD assurait pourtant jusqu'en mars dernier, ne pas vouloir céder le club mais être simplement à la recherche « d'investisseurs », pour renflouer les caisses. Cependant, l'actionnaire s'était rapproché dans le même temps de la banque d'affaires Rothschild, chargé, entre autres, de repérer des acquéreurs. 

Les supporters euphoriques

A l’agonie alors que l’OM plonge au classement depuis plusieurs semaines, les supporters semblent retrouver un peu d’allant avec cette nouvelle, « la meilleure depuis bien longtemps », se réjouit l’un, quand d’autre veulent déjà « casser [leur] tirelire », pour devenir le prochain propriétaire de l’OM.

Car c’est bien la prochaine question qui va agiter Marseille. Nouveau mécène? Etat concurrent du Qatar? Milliardaire opportuniste? Les paris sont ouverts, à quatre journées de la fin du championnat.