OM: Des spectateurs enfermés à l'intérieur après des débordements

FOOTBALL Après les chants hostiles, le mécontentement des supporters est monté d'un cran...

C.L.
— 
Agitation sur l'esplanade du Stade vélodrome dimanche 10 avril 2016
Agitation sur l'esplanade du Stade vélodrome dimanche 10 avril 2016 — CL

Des débordements se sont déroulés autour du Stade Vélodrome à l'issue du match nul (0-0) contre Bordeaux. Alors que la rencontre a été rythmée par des chants hostiles à la direction du club, les supporters sont montés en pression au coup de sifflet final. 

>> A lire aussi : Chèvres sur Benny Hill, message sexiste... Le meilleur et le pire des banderoles des supporters au Vélodrome

Certains fans ont tenté d'envahir le terrain par les virages nord et sud. Des CRS se sont alors déployés devant les filets de protection. Certains individus ont ensuite essayé d'escalader les barrières, visiblement pour en découdre avec les forces de l'ordre. D'autres sont restés dans les gradins, pas vraiment décidés à quitter le stade.

Jets de projectiles vers la façade

Plus d'une centaine de supporters se sont ensuite rejoints sur l'esplanade du Stade Vélodrome. Majeurs levés, ils ont scandé des slogans contre Vincent Labrune, avant de jeter quelques projectiles et fumigènes vers la façade. Certains ont tenté de s'introduire par l'entrée de la tribune Jean Bouin, donnant notamment accès aux loges et salons VIP. Le service de sécurité a préféré fermer les portes. Des spectateurs, la plupart amusés, certains inquiets ont été, de fait, enfermés plusieurs minutes à l'intérieur.

Les joueurs ont été exfiltrés dans un bus banalisé quelques dizaines de minutes plus tard. Les gendarmes mobiles ont finalement dispersé la foule et l'ambiance a retrouvé son calme vers minuit.