Marseille: Forte mobilisation contre le projet de loi travail

SOCIÉTÉ Huit interpellations ont eu lieu…

A.R.
— 
La quatrième manifestation contre la loi travail à Marseille
La quatrième manifestation contre la loi travail à Marseille — Amandine Rancoule / 20 Minutes

Plusieurs milliers de personnes, lycéens, étudiants et salariés, ont manifesté jeudi à Marseille, de la Canebière au Prado, pour demander le retrait du projet de réforme du Code du travail. La police a compté 11 200 manifestants.

« Non à la casse du Code du travail », pouvait-on lire sur une banderole de la CGT, dont les sympathisants ont défilé au rythme de « l’Internationale » ou encore de « Motivés » de Zebda.

>> A lire aussi. EN DIRECT. Loi Travail: Les affrontements entre jeunes et forces de l'ordre se poursuivent à Rennes

Dans le défilé, un homme déguisé en Code du travail s’est fait poursuivre par un autre manifestant, grimé en Myriam El Khomri, la ministre du Travail, et armé de haches pour, devine-t-on, le décapiter.

La quatrième manifestation contre la loi travail à Marseille
La quatrième manifestation contre la loi travail à Marseille - Amandine Rancoule / 20 Minutes

Les lycéens tenaient des pancartes « la Vallsine ne fera rien passer » ou encore « On n’est pas de la chair à patrons ».

La quatrième manifestation contre la loi travail à Marseille
La quatrième manifestation contre la loi travail à Marseille - Amandine Rancoule / 20 Minutes

« On est aujourd’hui dans la rue pour assurer notre avenir, estime Inès. On ne doit pas accepter cette réforme qui précarise encore plus le travail », estime la lycéenne, près de la place Castellane.

La quatrième manifestation contre la loi travail à Marseille
La quatrième manifestation contre la loi travail à Marseille - Amandine Rancoule / 20 Minutes

Sept policiers légèrement blessés et huit interpellations

Plusieurs jeunes en tête de cortège étaient équipés de foulard sur le nez, de bouteilles d’eau et de sérum physiologique. « La semaine dernière, on s’est pris des "lacrymos" alors cette fois-ci on a prévu », souligne Louise.

>> A lire aussi : Marseille: La manifestation des lycéens se termine dans les gaz lacrymogènes

Des échauffourées se sont déroulées sur le Prado entre des jeunes en tête de cortège et la police. Des projectiles ont été lancés sur des policiers qui ont répondu par des tirs de gaz lacrymogènes, créant ainsi des mouvements de foule sur le boulevard. Les accrochages se sont poursuivis sur la place Castellane. Plusieurs jeunes étaient assis sur le trottoir pour se rincer les yeux avec du sérum physiologique.

Selon la Préfecture de police, sept policiers ont été légèrement blessés dans l’affrontement et huit personnes ont été interpellées pour outrage, rébellion et jets de projectiles.

La circulation très perturbée

La manifestation a créé par ailleurs de nombreux bouchons dans la ville et aux entrées. Les transports en commun sont également perturbés.

La circulation du métro a été arrêtée à partir de 9 h 15 pour des raisons de sécurité. Finalement, le trafic a repris sur la ligne 1 en début d’après-midi, avec une rame toutes les 20 minutes aux heures normales, toutes les 10 minutes en heures de pointe. Elle fermera à 20 h 30. La ligne 2 est fermée toute la journée.

Concernant le tramway, il n’y a aucune circulation sur la ligne 3 et un train toutes les 25 minutes sur les lignes 1 et 2. Le trafic des bus est aussi très affecté.

>> A lire aussi : Marseille: Jeudi noir dans les transports