Marseille: A quoi ressemble le premier budget du nouveau président de région Christian Estrosi?

ECONOMIE Le président de la région PACA, Christian Estrosi, a présenté un projet de budget de 2,2 milliards d'euros...

M.P.

— 

Christian Estrosi au conseil régional de PACA.
Christian Estrosi au conseil régional de PACA. — MickaÎl Penverne / 20 Minutes

Elu en décembre, le nouveau président de la région PACA Christian Estrosi a présenté mercredi ses « priorités budgétaires » pour la première année de son mandat. « C’est le point de départ d’une nouvelle politique, d’une nouvelle ère pour la région, a-t-il assuré. C’est le budget de la parole tenue ».

  • 2,2 milliards d’euros de budget

Le budget primitif sera présenté aux élus le 8 avril. En hausse de 100 millions d’euros par rapport à 2015, il s’établit aujourd’hui à 2,2 milliards d’euros. Christian Estrosi a annoncé aussi qu’il voulait s’attaquer à la dette qui atteint 2,6 milliards d’euros, réaliser une économie de fonctionnement de 44 millions d’euros, augmenter l’épargne brute de la collectivité de 37 millions d’euros et tout cela, sans augmenter les impôts. Mieux, il va en supprimer. Comme la plupart des autres régions, PACA va pratiquer une exonération complète du bonus écologique sur la carte grise.

  • 93 millions d’euros pour aider les entreprises

« Les entreprises sont les bienvenues dans la région », a déclaré mercredi Christian Estrosi. En conséquence, les aides directes seront augmentées de 12 % et les aides au développement économique, à la formation et à l’apprentissage de 5,6 %. L’ancien ministre de l’Industrie a annoncé également la création du Fonds d’investissement aux entreprises régional (FIER) en septembre. Doté de 93 millions d’euros, le FIER pourra consentir des prêts aux entreprises en difficulté (ou pas), garantir des prêts auprès des banques et rentrer dans le capital des sociétés, qu’elles aient leur siège social dans la région, ou pas.

A lire : Que proposent les candidats en PACA?

  • Plus de six millions d’euros pour la « smart région »

Christian Estrosi rêve de faire de la région PACA la première « smart région » d’Europe, version locale de la Sillicon Valley. Concrètement, 6,7 millions d’euros seront inscrits au budget primitif 2016 pour aider au déploiement du très haut débit et à la « transition numérique des entreprises ».

  • 73 millions pour les CFA

Dans le sillage du Plan d’urgence pour l’emploi du gouvernement qui prévoit le financement de 500.000 formations supplémentaires, le président de la région a annoncé une augmentation de 5,6 % du budget d’apprentissage et l’ouverture de 1 850 places supplémentaires d’apprentis. Il promet également d’abonder les budgets des centres de formation (CFA) de 73 millions d’euros, qui serviront notamment à leur rénovation. La future université régionale des métiers, initiée par son prédécesseur Michel Vauzelle, se verra attribuer 55 millions d’euros.

  • Jusqu’à 200.000 euros pour les communes

L’ancien député des Alpes-Maritimes a annoncé le lancement d’un nouveau fonds, le Fonds régional d’aménagement du territoire, pour aider à l’aménagement du territoire. Autrement dit, pour financer les communes. Celles-ci pourront désormais bénéficier d’une subvention pouvant aller jusqu’à 200.000 euros (contre 15.000 euros auparavant) pour construire une école, une aire de jeux, etc. Le président de la région n’a pas précisé les critères d’attributions de ces subventions.

  • 53 millions d’euros pour la culture

Christian Estrosi a promis d’augmenter le budget de la culture qui représente un « atout de cohésion social » et offre de nombreuses « retombées économiques ». La hausse est cependant très minime : 1,1 % en investissement et 1 % en fonctionnement. Le budget de la culture s’établit ainsi à 53 millions d’euros. Le président de la région s’est également engagé à « pérenniser » les Chorégies d’Orange, le festival d’art lyrique qu’a tenté de reprendre en main la mairie de Jacques Bompard, de la Ligue du Sud.