OM: Bernard Tapie tacle la «suffisance» de Labrune (et se pose en successeur potentiel)

FOOTBALL L'ancien président fait un petit appel du pied...

C.L.

— 

Bernard Tapie.
Bernard Tapie. — Claude Paris/AP/SIPA

Depuis la débâcle face à Rennes, il ne manquait plus que Bernard Tapie pour ajouter son fiel à la pluie de commentaires pessimistes. Expliquant qu’il y a « du bon et du moins bon », dans la gestion actuelle du club par les dirigeants, l’ancien président a taclé la personnalité de Vincent Labrune.

« A force de prendre tout le monde pour des cons (sic), a déclaré Tapie dans une interview au Parisien, quand vous traversez un passage difficile, vous n’avez plus grand monde à vos côtés. Un peu moins de suffisance et un peu plus d’introspection de la part de chacun ne feraient pas de mal. »

« Si demain on me demandait… »

L’homme d’affaires, qui n’excluait pas en décembre 2015, de se présenter à l’élection présidentielle 2017, en a profité pour se poser discrètement en successeur potentiel.

Interrogé sur les solutions possibles, l’ancien ministre répond avec précaution : « Si demain on me demandait des propositions pour redresser la barre, il faudrait que je remette le nez dedans, que j’aille voir les joueurs, l’entraîneur, que je regarde les comptes. Pour voir ce qui est faisable, il faut s’immerger dans la bête. Je ne sais pas si j’aurais la capacité de la soigner. (Il hésite.) Mais je crois que ça ne pourrait pas être pire. »