Nouvelle opération de sauvetage en mer par SOS Méditerranée

SOLIDARITÉ Il s’agit du deuxième sauvetage effectué par le bateau l'Aquarius...

A.R. avec AFP

— 

L'Aquarius, à Marseille en février.
L'Aquarius, à Marseille en février. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

Quatre-vingts personnes, dont 10 enfants et un bébé, ont été secourues mardi au large des côtes libyennes par l’Aquarius, un navire affrété par Médecins du Monde et SOS Méditerranée, a annoncé l’ONG.

►Sauvetage en cours 80 personnes sont en train de se faire secourir par l'Aquarius. Selon les premières informations,...

Posté par SOS MEDITERRANEE France sur mardi 15 mars 2016

Il s’agit du deuxième sauvetage en mer effectué par ce bateau, qui a quitté Marseille le 20 février. Le 7 mars déjà, le navire avait secouru 74 migrants, dont 16 adolescents.

« Les rescapés sont affaiblis »

Mardi, l’Aquarius « a reçu un appel du centre maritime de Rome indiquant des personnes en détresse au large des côtes libyennes », précise SOS Méditerranée dans un communiqué.

« Le sauvetage s’est bien passé. Les rescapés ont été immédiatement pris en charge par l’équipage et l’équipe de Médecins du Monde présents à bord. Les rescapés sont affaiblis, souffrent d’hypothermie et sont choqués », poursuit l’ONG.

« L’approche du printemps avec une mer plus clémente augmente le nombre d’embarcations qui entreprennent la traversée de la mer Méditerranée pour rejoindre l’Europe », souligne-t-elle encore.

L’équipage de l’Aquarius est composé d’une dizaine de marins et d’une équipe de Médecins du monde, médecins, infirmiers et un interprète. Quatre à cinq sauveteurs s’occupent du transbordement des migrants à bord.

Cet ancien garde-côte allemand peut accueillir jusqu’à 500 personnes. Le budget de ses opérations de sauvetage, prévues pour durer trois mois, est de 975.000 euros, financé par des dons, notamment grâce à une collecte sur Internet.

>> A lire aussi : Un appel au don pour acquérir un bateau et sauver des migrants

La plupart des sauvetages sont aujourd’hui effectués par les garde-côtes italiens ou des navires militaires proches des côtes européennes, mais SOS Méditerranée explique que l’Aquarius est le seul bateau à rester en haute mer, avec pour seul but de sauver la vie des migrants.